Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Algérie-Mali : François Hollande perd un “ami”, le terroriste Nabil Abou Alqama


Algérie-Mali : François Hollande perd un “ami”, le terroriste Nabil Abou Alqama

Publié le11 Septembre 2012

par Allain Jules

 

Nabil Abou AlqamaNabil Abou Alqama

Nous venons d’apprendre la triste fin du négociateur Algérien d’Aqmi avec la France, Nabil Abou Alqama, membre influent d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI ). Une mauvaise nouvelle pour la France, qui vient de voir ses otages réagir dans une vidéo récente, où ils interpellent le président de la République François Hollande, mais, une très bonne nouvelle pour le Mali.

Mort dimanche au volant de son véhicule, suite à un accident dans le nord du Mali, c’est un nouveau coup dur pour l’organisation terroriste et pour la diplomatie française.  De son vrai nom Nabil Makhloufi, le chef de l’organisation terroriste pour la région du Sahara, ce Nabil Abou Alqama était l’adjoint de l’émir d’Aqmi. Son décès est survenu au petit matin de dimanche, et l’accident a eu lieu samedi à environ 200 kilomètres de Gao. Il effectuait ce trajet pour se rendre à un rassemblement de groupes islamistes de la région. Ancien du GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) en Algérie, il  a bien de la chance de mourir après un banal accident de la route.

 

Les Maliens doivent bien se réjouir de cette nouvelle, vu ce que ses troupes font subir à la population du nord malien.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,