Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

A propos des salafistes


Par Simone Lafleuriel Zakri

Je me souviens très bien, à la vue de ces hommes barbus et en robe et chaussettes pour ne pas monter leurs mollets et orteils, que quand j’étais en 6ème dans un lycée public, le curé qui venait faire ses cours de catéchisme et qui avait remarqué que je n’y étais pas et en plus par demande expresse de mes parents, avait demandé à mes camarades de classe de ne pas me fréquenter pour ne pas être perverties (sic). Cela en avait fait rigoler quelques unes certes mais pas du tout toute la classe !
Bref, notre liberté chèrement acquise au moins ne devrait pas peu à peu être rognée ici ou là !  Il n’y a guère de religieux qui n’aient pas  grande envie qu’on se conforme tous à leurs croyances et rites, et y travaillent et en premier à asservir les femmes et à les mettre sous leur seul  contrôle  !

Pour avoir bien voyagé dans les pays du Golfe devenus pétroliers depuis pas si longtemps, il est clair que l’argent (en dollars uniquement) quand il ne va pas dans des caisses étrangères mais direction  prioritaire USA, sert à faire régner l’intolérance la plus crasse et la plus cynique, l’hypocrisie totale et en prime travaille à  l’asservissement de tous ceux qui n’ont pas le pouvoir ni sur leur famille, ni sur leur clan étroit ou élargi, ou sur les citoyens du coin ou sur l’ « expat » vivant dans le pays   ( y survivant  plutôt,  ou y  crevant à petit feu)  !

Cet argent massif que d’ailleurs ces hommes régissent seuls afin qu’il soit au service de leur intolérance tout azimut !
C’est simpliste mais cela fonctionne comme cela !

Et enfin inutile de se poser la question si l’argent qui nous arrive de certains riches Qataris ou cheikhs saoudiens ne l’est que pour aider les projets d’insertion des jeunes qu’ils habitent dans la capitale ou dans certains endroits des banlieues  ! (Il faudrait aussi que les journalistes arrêtent d’employer aussi ce mot de banlieue et jeunes de banlieue à tout propos)
Cet argent n’a rien de philanthropique, pas plus que les actions « humanitaires des ambassadeurs US (in God they trust eux aussi) à certaines époques et c’est point barre ! Cela ne devrait pas alerter que la seule Marine le Pen !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,