Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2020

Exilés Libyens : Des expatriés presque tous restés loyaux à l’ancien régime et qui ont refusé de se rendre .


Selon les sources : plus de 1,5 millions de personnes déplacées ,  dont 1 million a choisi de rester en Tunisie .

Des expatriés presque tous restés loyaux à l’ancien régime et qui ont refusé de se rendre .

Peur du retours, crainte des représailles ,arrestations et assassinats politiques qui font maintenant partie de la scène sociale quotidienne en Libye . »

Ils sont réfugiés dans les quartiers populaires , centres urbains ,villages ,campagnes et ont gardé tous les signes de l’ancien régime :  le drapeau de l’indépendance ,la plaque d’identification de « Libye » sur leurs véhicules .
Il pensent toujours que l’ancien régime est légitime et que les nouveaux dirigeants sont venus au pouvoir par des ingérences extérieures .
Les plus aisés se sont exilés au Maroc ,Etats du Golf , Europe, Amérique Latine par crainte d’étre remis à la Libye comme Al Baghdadi Mahmoudi; la peur de l’assassinat ou l’enlèvement en Tunisie .                                                                                                                                                                                                                                                                                 L’Ambassadeur Libyen en Tunisie Jamal grnas  indique que l’ambassade n’est plus capable de suivre tous les numéros des Libyens sur la scène Tunisienne et travaille en continu avec les autorités Tunisiennes .

Coordination qui se concentre surtout sur les mouvements des Loyalistes du Régime Libyen aux frontières ;les mouvements suspects contre la Révolution du 17 fév .

Réf :Journal : Tunisie accueillir la majorité des personnes déplacées qui rèvent de la réconciliation libyenne .

03/11/2012  :

http://www.libyens.net/news3572.htm     .

-M.L.M-

Une réponse “Exilés Libyens : Des expatriés presque tous restés loyaux à l’ancien régime et qui ont refusé de se rendre .”

  1. 7 novembre 2012 à 14 h 20 min

    PLAQUES D’IMMATRICULATION
    ****
    Vous dites : « Ils sont réfugiés dans les quartiers populaires (…) le drapeau de l’indépendance, la plaque d’identification de « Libye » sur leurs véhicules. »
    *****
    La plaque d’immatriculation est en effet un bon « marqueur » sociologique. Toutefois, en Tunisie, depuis un certain temps, de plus en plus de Libyens la changent, peut-être pour éviter des représailles matérielles (sur leur véhicule) tout en restant fidèles à leur idéal social, politique, culturel et économique.
    ****
    Il y a deux type de plaques : « Libya » (écrit en arabe) sont les nouvelles plaques, celles du CNT/OTAN. Nous les avons photographiées à l’époque de notre manifestation historique pour Syrte l’année dernière et notre article montre les différences [1].
    ****
    Les anciennes plaques indiquent « AL-JAMAHIRIYA » et représentent pour beaucoup une provocation visuelle. Ainsi, à Bani Walid, sur les reportages de la télévision DARDANEEL, on pouvait voir que peu de gens avaient changé leur plaque [2 et 3].
    Sources :
    1. « La rue de Tunis reprend en cœur : « arrêtez le génocide du peuple de Syrte en libye ». Publié par Algeria ISP pour Les Pacifistes de Tunis, le 12 oct 2011
    http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201110-A6505/rue-tunis-reprend-cceur-arretez-genocide-peuple-syrte-libye.html
    http://lavoixdelalibye.com/?p=1658
    2. بني وليد الصامدة تستغيث : شاهدوا بأنفسكم على قناة دردانيل 25 Oct 2012
    http://www.mathaba.net/news/arab/?x=631849
    3. Dardaneel Television Channel: satellite Hot Bird, frequency 11678 Mhz, polarisation Horizontal, symbol rate 27490.

    _______________
    Les Pacifistes de Tunis
    http://www.mathaba.net/authors/pacifistes/
    http://bit.ly/yd15JY

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,