Aller à…
RSS Feed

2 juin 2020

La famille Kadhafi a-t-elle quitté l’Algérie ?


 

La famille Kadhafi a-t-elle quitté l’Algérie ?

ARTICLE | 
Aïcha Kadhafi. D. R.

Aïcha Kadhafi. D. R.

La famille Kadhafi, qui s’est refugiée en Algérie depuis les événements de Libye, aurait plié bagage et quitté l’Algérie dans la journée d’hier vers une destination inconnue. Cette information a été rapportée par le journal Acharq Al Awsat, dans son édition d’aujourd’hui, citant un haut responsable libyen qui a requis l’anonymat. Fait par le bureau du Caire, cet article affirme que «la famille du défunt colonel Mouammar Kadhafi a quitté l’Algérie vers d’autres pays que ce haut responsable a refusé de révéler». D’après la même source, seule sa femme, Safia Ferkache, serait restée en Algérie. Les autres membres de la famille de du colonel, à savoir son fils aîné Mohamed, sa femme et ses enfants, son fils Hannibal et sa fille Aïcha auraient quitté le territoire national pour de bon. Ce haut responsable libyen a précisé qu’il tenait ces informations des responsables algériens qui ont informé leurs homologues libyens, sans donner de précisions sur leur prochain lieu de résidence. Ce haut responsable libyen qui est apparemment très au fait du dossier, a assuré que «la veuve du colonel Kadhafi peut retourner en Libye et s’installer dans sa ville natale», et qu’«il n’y a plus aucun obstacle ni politique ni sécuritaire pour son retour dans ce sens qu’elle n’a jamais participé à une activité politique ni impliquée dans les crimes de guerre commis par l’ancien régime contre le peuple libyen». Cette source anonyme est-elle fiable ? Donne-t-elle une véritable information ou distille-t-elle une rumeur ? Difficile de le savoir pour le moment, tant le dossier est géré dans la discrétion la plus totale en Algérie comme en Libye. Les autorités libyennes ont d’ailleurs renoncé à la demande d’extradition des membres de la famille Kadhafi après s’être heurtées au refus catégorique de l’Algérie de les livrer à un pays en guerre, totalement déstabilisé. Le président du Conseil national de transition libyen (CNT) Mustapha Abdeljalil a enterré cette demande lors de sa visite officielle à Alger, le 15 avril dernier. Auparavant, au courant du mois de mars, le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, avait exprimé les raisons objectives motivant le refus de l’Algérie d’accéder à cette demande. Il avait cependant affirmé que la famille Kadhafi resterait en Algérie momentanément, en attendant de trouver un autre point de chute.
Sonia B.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,