Aller à…
RSS Feed

16 octobre 2019

POUR EN FINIR AVEC LA MANIPULATION DU LOBBY JUIF LAIC ET LA FALSIFICATION DU LIVRE


 

POUR EN FINIR AVEC LA MANIPULATION DU LOBBY JUIF LAIC ET LA FALSIFICATION DU LIVRE

On pourrait pour simplifier, affirmer que le sionisme de Herzl est au judaïsme, ce que la franc-maçonnerie fut en Occident au catholicisme. En effet, les origines philosophiques des penseurs sionistes du 17ème siècle étaient essentiellement athées, et affichaient un mépris pour le Livre (pourtant reconnu par toutes les religions monothéistes). Les élites du sionisme (avec l’appui de la franc-maçonnerie traditionnelle) en prenant en otage la communauté juive, s’étaient attendu à ce que cela entraîne un antisémitisme (parlons plutôt d’antijudaïté, les ismaélites étant également des sémites) et une opposition frontale au Livre qui allait à long terme susciter une haine de l’ensemble des monothéismes pour arriver en conclusion à une opposition à Dieu, et donc, à une soumission à Satan. Voilà pour ceux qui affirment que la bible est un ouvrage dépassé. N’y est-il pas question dans le livre « révélation » des faux juifs de la Synagogue de Satan? A en voir Bhl, Attali, Minc etc. Cela est plus jamais d’actualité !!!

 

Dans un premier temps, il nous faut savoir que le talmudo-judaïsme a constitué à un certain niveau une opposition au Livre. Par exemple, l’interprétation rabbinique qui fait en sorte que le noir n’est pas un Homme, traduit une parfaite ignorance des saintes écritures. En effet, on peut lire dans l’ancien testament que Moïse (qui, comme chacun sait, était de type nord-suédois) prit pour deuxième femme une éthiopienne et que le mépris affiché par sa fratrie  avait amené à des sanctions divines sur leur personne condamnant ainsi leur « négrophobie ».

 

Maïmonide, L’une des figures emblématiques du talmudo-judaïsme du 12ème siècle, écrivait (Le Guide des égarés  livre III, chapitre 51) : «  la « nature [des « noirs »] est semblable à celle des animaux muets, et selon mon opinion, ils n’atteignent pas au rang d’être humains ; parmi les choses existantes, ils sont inférieurs à l’homme mais supérieurs au singe car ils possèdent dans une plus grande mesure que le singe l’image et la ressemblance de l’homme » L’illustre  Moïse ne serait-il qu’un zoophile selon l’interprétation « maïmonique »?

FAITES TOURNER !!!

Cet article à publier sur le site la voix de la libye si possible n’est que la modeste illustration de quelques lectures et recherches…
Cet article est celui d’un jeune métis guyanais n’ayant pas de rapport direct avec le judahisme mais qui demeure à tout à fait ouvert au débat avec des juifs authentiques qui viendraient à ne pas apprécier mon article !!!

Merci de me laisser réactions ou commentaires à : [email protected]

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,