Aller à…
RSS Feed

5 décembre 2020

SOMMES-NOUS SI DIFFERENTS DE NOS DIRIGEANTS ?


SOMMES-NOUS SI DIFFERENTS DE NOS DIRIGEANTS ?

par JP POUGALA

Demandez-vous quel est le niveau de l’ethique et de la moralité d’un peuple et vous le retrouverez à l’identique chez ses dirigeants.

Je vous invite à regarder ces 2 vidéos du comportement d
u fils d’un chef d’état africain.
J’ai fait de la défense de nos dirigeatns un principe sacro-saint, dès lors qu’ils sont jétés en pature par nos bourreaux. Mais il y a des situations où la plus grande indulgence du monde a des limites.

Chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite. Les dirigeants voleurs, frustrés, menteurs sont à l’image du peuple voleur, frustré et menteur.

Lorsque regarde cette vidéo d’un Ministre Africains, fils d’un chef d’état, on peut trop rapidement decréter de le passer à la guillotine. Mais à y regarder de plus près est-ce que ce comportement puérile d’un Noir qui souffre d’une pathologie : l’envie de se faire aimer par les Blancs. Pour y parvenir, il faut faire comme le Blanc même si cela rend ridicule, il faut manger comme le Blanc, il faut s’amuser comme le Blanc, il faut dormir là où dort le Blanc. Et cette maladie est au fond le lot de tous ces millions de frustrés africains qui vont vous chanter le côté chic du Champagne, d’un Bordeaux ou d’un Chivas sans minimement savoir comment il est fabriqué, juste pour singer le maître et exprimer comme lui les mêmes émotions ?

Combien d’Africains sacrifient l’inscription de leurs enfants dans une bonne école à l’achat de la voiture de leur rêve ? à la célébration du meilleur mariage de l’année ? à l’organisation des funérailles les plus fastes du village ?

Les Obiang Guéma fils sont malheureusement très nombreux et vivent parmi nous en parfait anonymat et mettraient à nue la même follie s’ils avaient les mêmes possibilités, pour exposer aux yeux du monde l’infantilisation profonde de tout un peuple.

Sur ces 2 vidéos, on voit en 1998, le fils du chef d’tat equato-guinéen narguer la misère française. A aucun moiment il ne se demande s’il heurte la sensibilité du journaliste qui lui pose les questions. Et sur la deuxième vidéo, la conséquence logique de là où ça allait se terminer tôt ou tard, avec la saisie de tous les biens qui ne sont jamais restitués au pays africain en question. On est tout de même en droit der se demander si nos dirigeants sont tous aussi cons. Heureusement que non. Tout simplement parce que dans la population africaine, il y a ceux qui sont suffisamment lucides pour comprendre que Paris n’est pas le Paradis et que le Macabo malaxé au poisson fumé de Fotsa-Tchoula est tout aussi bon que les huitres ou les cuisses de grenouille grillées de la Charrente Maritime. A chacun selon son périmètre de souverrainété mentale, mais tout aussi culinaire.
JPP 16/11/2012

1-
http://www.youtube.com/watch?v=Ih2fQA2wfec

2-
http://www.youtube.com/watch?v=A4M-GGQnU2w
———————

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,