Aller à…
RSS Feed

9 décembre 2019

Gladio: Drague de l’OTAN Au cœur de l’Europe


 

Gladio: Drague de l’OTAN Au cœur de l’Europe
Objet Id: BK-GLADIO-RC-1

 

http://www.infowarsshop.com/Gladio-NATOs-Dagger-At-The-Heart-Of-Europe_p_686.html

 

 

http://www.infowarsshop.com/Gladio-NATOs-Dagger-At-The-Heart-Of-Europe_p_686.html

 

Description
Gladio: Dague de l’OTAN au coeur de l’Europe, l’axe Terreur Pentagone-nazi-mafia   (Broché 484 pages) par l’ancien député européen Richard Cottrell révèle la face cachée de l’OTAN. Ce livre explosif couvre un large éventail de l’assassinat de l’OTAN, faux drapeaux et autres opérations secrètes.
 La récente attaque sur la Libye mis à nu la poigne de fer derrière le gant de velours de slogans tels que   «Droits humains» et «communauté internationale». Cette dernière agression, comme la destruction de la Yougoslavie et le viol de l’Afghanistan, se déroule sous le couvert de l’OTAN. Et qu’est-ce que l’OTAN? Auteur Richard Cottrell raconte l’histoire de chaos, assassiner et de subversion derrière l ‘«alliance pour la paix. »

 Masquerading comme une arrière-garde contre les envahisseurs soviétiques, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) a été promu au cours de la guerre froide comme une force pour la paix. Pourtant, l’OTAN a toujours eu son côté très sombre depuis sa création. Les forces secrètes de l’OTAN ont déformé dans le terrorisme psychologique et physique. Ce sont les «années de plomb», dans laquelle des centaines ont péri dans une guerre de synthèse dans les rues d’Europe. En outre, commandant de l’OTAN le général Lyman Lemnitzer a ordonné les attaques de série sur le président français Charles de Gaulle. Limogé par le Pentagone par John F. Kennedy pour insubordination envers un supérieur, puis exilé en Europe, ne Lemnitzer le moissonnera aussi sa revanche à Dallas?

Une fois que la menace soviétique a disparu, l’OTAN est devenue l’agresseur contre une série de petites nations indépendantes: la Yougoslavie, l’Irak, l’Afghanistan, la Libye avec la Syrie et l’Iran prochain sur la liste. Ces prétendus gardiens de la paix sont constamment engagés dans un cycle de renverser les gouvernements indépendants et de la guerre constante à la demande de leurs maîtres mondialistes.  

Un regard plus profond à l’OTAN révèle des faits encore plus troublants au sujet de cette force de police mondiale. Les armées secrètes tissé des liens avec le crime organisé et les néo-fascistes. OTAN adossés à des coups frappés gouvernements en Grèce et en Turquie, l’état île de Chypre a été scindé au milieu génocide amer. Guérilla urbaine comme les Brigades rouges et la bande Baader-Meinhof ont été habilement manipulé. Italie a gagné un gouvernement profondément l’état, l’ultra-secrète P2 pseudo-loge maçonnique, fondée par d’anciens chemises noires.

Les unités secrètes de l’OTAN continuera d’exploiter et de leurs empreintes digitales trouvées sur de nombreux événements mondiaux différentes. Suédois Olof Palme Premier ministre italien et ex-premier ministre Aldo Moro ont été assassinés. Le pape Jean-Paul II a été abattu par des bandits turcs qui avaient un travail régulier que les fusils Gladio pour la location. La fusillade en Norvège en Juillet 2011, et en Belgique, la France et l’Italie en 2012, portaient tous la bande classique de Gladio opérations sous faux pavillon.

Documents Cottrell comment le virus Terrain infâme Northwoods a été transformé dans le courant de fauteur de terreur qui a frappé le monde occidental dans le sillage de 9/11. L’ancien communiste croque-mitaine a été remplacé par de nouveaux ennemis: les djihadistes et les anarchistes soi-disant opposition à l’ordre mondial. Il montre que le virus Gladio n’est pas passé, mais il est très actif aujourd’hui. Il écrit: «La terreur est utilisée comme une arme pour détruire les libertés chéries des sociétés démocratiques. C’est le précurseur du système autocratique autoritaire qui aspirait Lemnitzer. »

ALGÉRIE
Affaire du site gazier algérien: un plan bien huilé ?  18/01/2013

L’Algérie a surpris les occidentaux par la rapidité et l’extrême secret de son intervention militaire sur le site gazier d’Aïn Amenas. Certaines capitales occidentales se sont empressées depuis d’exprimer leur désaveu à cette opération unilatérale d’Alger sur son propre sol et en sont à réclamer des éclaircissements en lieu et place d’approuver la démarche Algérienne. Le Japon avait même demandé l’arrêt immédiat des opérations en cours au nom de la sauvegarde de ses ressortissants. Toute la presse avait dans un premier temps insisté sur l’importance du nombre d’étrangers de toutes nationalités travaillant sur ce complexe gazier, ce qui laissait supposer que les autorités Algériennes devaient agir avec doigté et en étroite concertation avec les gouvernements concernés.

La rapide d’action des forces de sécurité Algérienne contre le commando preneur d’otages a contrarié selon certaines sources le timing d’une opération occidentale qui devait s’inscrire dans la durée et permettre l’internationalisation du conflit au Sahel en l’étendant au territoire Algérien. Les preneurs d’otages seraient selon cette source des moyen-orientaux accompagnés d’occidentaux et l’opération planifiée par des franco-israeliens dans le but de faire remarquer l’incapacité algérienne à réduire les foyers terroristes. La négociation dans la durée servait en fait à accréditer la thèse de l’incompétence des autorités Algériennes.

Hormis l’accompagnement logistique, toutes les chancelleries occidentales ont refusé d’envoyer des troupes en soutien à la France au Mali alors que celle-ci est membre de l’OTAN dont la charte implique l’intervention automatique de ses alliés en cas de problème, il s’agissait donc d’impliquer par la diversité des otages les autres nations dans le projet de balkanisation du sahel de l’Égypte à la Mauritanie en passant par l’Algérie, pays qui n’a pas connu son printemps au grand dam de ses instigateurs. La multiplication des actions terroristes contre des sociétés conjointes en Algérie comme annoncé aujourd’hui par le chef d’un groupuscule terroriste ouvre la voie à l’ingérence d’autres forces étrangères afin de sécuriser leur nationaux. La politique armée des petits pas a remplacé celle du pilonnage mais l’objectif reste le même, l’accaparement des toutes les ressources énergétiques et minières de l’Afrique du Nord au bénéfice des multinationales du crime et du désordre via les marionnettes politiciennes.

L’Algérie vient de démontrer qu’elle entend rester souveraine sur son territoire par la non négociation lors de prises d’otages et a fait échec à un plan bien huilé qui devait la faire glisser vers le chaos lentement mais sûrement sans que personne ne s’aperçoive qu’elle est attaquée par les mêmes qui ont œuvré en Libye et en Syrie.

MF/APA/Agences 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,