Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Dieudonné : Un vent nouveau souffle sur la Planète


03/02/2014

http://www.plumenclume.net/articles.php?pg=art1532

Le triomphe de Dieudonné hier soir à Nyon en Suisse, après ceux de Marseille et de Bordeaux la semaine dernière -trois villes où les autorités n’ont pas jugé utile d’empêcher la tenue du spectacle- nous envoie un message clair et précis: les Européens aiment Dieudonné au point de payer (les billets au marché noir coûtent un prix exorbitant!) pour le voir et lui manifester leur soutien, et en sachant pertinemment qu’ils seront de leur côté vus et répertoriés par les forces policières.

C’est ce qui explique la décision du gouvernement britannique de lui interdire de traverser la Manche, entièrement aux ordres de leur « État profond », sorte de monstre du Loch Ness qui montre de temps à autre son nez, alors qu’historiquement les Anglais font leur miel de tous les scandales affectant les « Froggies ». Le lobby israélien international nous montre le degré réel d’incompétence qu’il atteint face à un phénomène qui déborde toutes les digues de contention habituelles: diffamation par les mediats unanimes, menaces judiciaires et chantages sur tous ceux qui ont le moindre poste, la moindre responsabilité à défendre, ritournelle de l’antisémitisme etc.

La nouvelle vidéo de Dieudonné se répand en ce moment comme la poudre. Après la Marseillaise, le détournement du chant des Partisans, voici qu’il chante (merveilleusement, avec son épouse) un tube brésilien, connu et repris dans le monde entier, qui annonce un printemps exceptionnel pour la France et le monde: « Un vent nouveau souffle sur la planète ». Les paroles sont épurées, Dieudonné répond désormais à l’attente de la conscience de chacun, et non plus seulement au besoin tripal de faire exploser une colère rabelaisienne, démesurée, centrée sur l’exigence de la virilité la plus primaire, la plus universelle, la plus physique, celle que les femmes aussi défendent, celle qui engendre. On entend, et on chante avec lui:

« C’est fini, je ne reculerai pas, vous pouvez me tuer, et tuer ma famille, révolution naturelle ou inspirée par Dieu, c’est la fin des mensonges, le début de la marche, on ne résiste pas au grand vent de la foi… »

Et en préambule: « Comme disait Jésus, laisse ton argent par terre, suis-moi. Allez Jésus, on y va! »

C’est tout un programme, qui signe l’alliance entre chrétiens et musulmans, la lame de fond de la tradition restaurée porteuse de l’intifada indispensable, bourrée de cailloux, ici et maintenant. Dieudo n’a cessé de grandir, dans son inspiration. A nous maintenant d’être à la hauteur!

Maria POUMIER, le 4 février 2014

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,