Aller à…
RSS Feed

22 octobre 2020

Daash n’est pas la force principale du soulèvement, dit Hareth al-Dari


FRANCE-IRAK-ACTUALITÉ

Daash n’est pas la force principale du soulèvement, dit Hareth al-Dari

Publié par Gilles Munier sur 15 Juin 2014, 05:56am

Catégories : #Irak

Daash n’est pas la force principale du soulèvement, dit Hareth al-Dari

Par Gilles Munier.

Dans une déclaration publiée par le quotidien jordanien Assabeel (14/6/14), l’Association des Oulémas Musulmans Irakiens (AMSI), présidée le cheikh Harith al-Dari, s’étonne que la prise de plusieurs villes par la résistance irakienne soit attribuée à l’Etat islamique en Irak et au Levant (Daash ou ISIS) et à lui seul.

C’est incorrect, dit l’AMSI, ce sont les rebelles irakiens – toutes tendances confondues et plus particulièrement les membres des tribus – qui sont la principale force du soulèvement et qui luttent contre les troupes gouvernementales.

L’Association des Oulémas Musulmans Irakiens s’élève aussi contre la déclaration du porte-parole de Daash qui a appelé les « insurgés » à se diriger vers Kerbala et Nadjaf, les villes saintes chiites. De tels propos, dit l’AMSI, sont « irresponsables et inacceptables ».

Concernant l’AMSI et le cheikh Hareth al-Dari, lire aussi :

Résistance irakienne: l’omerta médiatique

Pour Harith al-Dari, Al-Qaïda ne fait pas partie de la résistance irakienne

Pour Harith al-Dari, « 90% des attentats commis en Irak sont l’œuvre des services secrets iraniens et gouvernementaux

Harith al-Dari: « 50 000 militaires américains toujours en Irak »

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,