Aller à…
RSS Feed

25 novembre 2020

Quand Obama découvre que …


Quand Obama découvre que …

simone lafleuriel-zakri

nov 19 2014

Extrait sur dernières news de Orient le jour

Les Etats-Unis ont exprimé mercredi leur « inquiétude » au sujet d’informations selon lesquelles des combattants extrémistes ayant avoué avoir des liens avec le groupe Etat islamique (EI) déstabiliseraient l’est de la Libye.

« Nous suivons de près la situation et nous sommes inquiets de la menace déstabilisante que des milices et des groupes terroristes font peser sur le peuple et le gouvernement libyens », a indiqué lors d’un point de presse un porte-parole du département d’Etat, Jeffrey Rathke. « Nous avons vu des informations selon lesquelles des factions extrémistes violentes (en Libye) ont prêté allégeance à l’EI et ont cherché à s’associer à lui », a souligné M. Rathke.

Selon des informations de presse, des combattants liés au groupe Etat islamique auraient envahi la ville de Derna, dans l’est de la Libye. « Nous continuons de rechercher tout signe indiquant que ces déclarations sont davantage que de la pure rhétorique », a-t-il dit.

Le porte-parole a également mis en avant le fort soutien des Etats-Unis à la trêve humanitaire de douze heures décrochée mercredi entre les différentes parties s’affrontant à Benghazi (est de la Libye), où au moins 356 personnes sont mortes depuis le lancement il y a un mois d’une nouvelle offensive du général Khalifa Haftar pour tenter de reprendre cette ville tombée en juillet aux mains de milices islamistes.

 

Inqualifiable ! no comment dans cette immonde, récurrente et toujours aussi  criminelle con…rie..ET qu’en pense le  jovial BHL….;Insupportable !

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,