Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

JUSTICE. Dieudonné: les détracteurs de l’humoriste ont (encore) raté leur coup


JUSTICE. Dieudonné: les détracteurs de l’humoriste ont (encore) raté leur coup

Posted on nov 26, 2014 @ 19:24

Allain Jules

 

mballaAujourd’hui à Paris, l’humoriste Dieudonné était jugé pour « appel aux dons ». Le parquet a requis 22 500 euros d’amende contre lui, poursuivi pour avoir lancé sur internet un appel aux dons afin de régler ses amendes pénales. Une incongruité d’autant plus qu’il ne s’agissait nullement de dons puisqu’il précisait qu’il allait rembourser. Peut-on alors parler de dons ? Que nenni, mais, c’est comme ça…

Une peine de 150 jours amende à 150 euros a été requise ce mercredi après-midi, à l’encontre de l’humoriste Dieudonné. Et pourtant, la décision a été mise en délibéré au 16 janvier 2015. Ceux qui voulaient le voir derrière les barreaux en sont pour leurs frais.

A propos de la peine de 150 jours amende à 150 euros: c’est une peine de jours amende qui implique que le condamné voit sa peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas de la totalité de l’amende, soit 22 500 euros.

L’humoriste Dieudonné qui prépare activement sa tournée « La Bête Immonde » qui débute le 27 décembre à Nantes, n’était pas présent à l’audience. Selon son avocat Me Sanjay Mirabeau, cette absence est motivée afin que les débats, techniques, « soient plus sereins ».

Encore une fois, pour relayer l’ »information » du Tribunal, la presse mainstream refuse de parler de cette tournée qui s’annonce triomphale. C’est une habitude.

La bête immonde

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,