Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

La CAF punit le Maroc pour avoir tenté de ridiculiser les Africains


CAN 2015: La CAF punit le Maroc pour avoir tenté de ridiculiser les Africains

1
Partager
0

 

CAN 2015: La CAF punit le Maroc pour avoir tenté de ridiculiser les Africains

Pour avoir tenté de ridiculiser les Africains en refusant d’accueillir sur le sol marocain la coupe d’Afrique des Nations 2015 sous prétexte de peur du virus Ebola.

Un motif que le dirigeant africain ne comprend pas, chargeant au passage les Lions de l’Atlas : « Il n’y a pas Ebola au Maroc ! Le pays accepte d’ailleurs d’organiser le championnat du monde des clubs, mais pas la CAN ? Cela fâche les populations africaines. Qui peut le comprendre ? Si nous enlevons cette CAN, ça va être une porte ouverte pour d’autres pays. Nous n’aurions plus de sponsors, plus de crédibilité. On doit tenir compte de ça, et l’Afrique sera ridiculisée ». les Lions de l’Atlas (marocains) sont disqualifiés pour les deux prochaines éditions de la compétition continentale, a confirmé la CAF (Confédération Africaine de Football) en application du règlement en vigueur.

La CAF calcule en ce moment le préjudice moral et financier qui devrait s’abattre sur le royaume chérifien en surcroît. « Ça fait un mois que nous négocions. On leur a donné plusieurs

délais, car nos enjeux financier sont énormes. On ne pouvait pas reporter, car nous ne pouvions pas avoir nos joueurs professionnels à d’autres dates. Et, en janvier 2016, comme le voulait le Maroc, nous avons le CHAN (Championnat d’Afrique des Nations, ndlr) au Rwanda. Finalement, le Maroc a refusé. Nous allons appliquer le règlement, c’est-à-dire une élimination des deux prochaines éditions de la CAN. Il y aura ensuite le préjudice financier et moral à calculer »
À Rabat, ça gémit ferme. Déjà des soutiens (médiatiques) occidentaux du Maroc – pays qui veut faire partie de l’Union Européenne où personne n’en veut! – jugent trop lourde cette sanction parce que le pays «ne demandait qu’un report en 2016». C’est la Guinée Équatoriale qui a accepté in extremis d’accueillir la compétition et, ainsi, de sauver l’honneur de lAfrique. Un exploit! La bonne nouvelle à été accueillie par l’habituel concert d’insultes des médias occidentaux contre le «régime dictatorial» (sic) du Président Téodoro Obiang N’guéma… Le concert des oiseaux de mauvaise augure. J’applaudis à tout rompre la Guinée Équatoriale, la CAF et le Yérima peulh de Garoua, Issa Hayatou. Merci, merci.

J.-M.S

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,