Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2021

DJIHAD ET MANIPULATIONS


Publié par Michel El Diablo

DJIHAD ET MANIPULATIONS

Hollande, Valls, et leurs serviteurs des médias, ne cessent de le répéter en boucle : nous, l’Occident vertueux, L’Union Européenne championne des libertés d’expression et des droits de l’Homme, sommes en guerre avec ces criminels sortis d’un Islam venimeux, ces djihadistes qui tuent à Paris et Copenhague, qui décapitent ou brûlent leurs otages en Syrie, en les filmant pour s’en vanter, qui profanent un cimetière juif en Alsace…. Plus rien d’autre ne compte, nous devons nous unir contre ces menaces effroyables, accepter nos chefs de guerre, seuls capables de résister, passer sur leurs petits travers …

Le problème est que cette version intéressée de la réalité est débile, contraire à tout bon sens.

D’abord parce que l’Occident n’est pas si vertueux ; que l’Union Européenne organise chômage, destruction des industries et concurrence sauvage entre les salariés des différents pays, au profit des seuls privilégiés et actionnaires. Et parce que sa version militaire, L’OTAN, souffle sur les braises de la guerre en Afrique, au moyen orient, en Ukraine, au lieu de les éteindre. 

Ensuite, parce que ces djihadistes médiatisés au-delà de toute mesure, enfants perdus qui relèvent plus de la délinquance que de l’idée, prétendent se réclamer d’un Islam qu’ils ignorent, puisque l’islam a toujours condamné le meurtre, en toute circonstance. Ils sont en fait les meilleurs alliés des xénophobes, en leur permettant de présenter les musulmans comme menace potentielle, comme un corps criminogène étranger à nos sociétés organisées.

En s’en prenant aux citoyens juifs de France ou de Danemark, ils permettent à Monsieur Netanyahou, encore éclaboussé du sang des enfants bombardés de Gaza, d’appeler les « Israélites menacés » à Paris ou ailleurs, à rejoindre les colons israéliens pour écraser encore plus les Palestiniens. Ces quelques djihadistes, criminels médiatisés, sont aussi les meilleurs alliés du colonialisme israélien et de l’antisémitisme, qui se nourrissent l’un de l’autre.

Alors que la colère populaire contre le « libéralisme austéritaire » de l’Union Européenne se lève à Athènes, à Madrid et ailleurs, l’opinion française abreuvée des quelques délinquants « djihadistes » est tétanisée au point de ne pas voir qu’elle devrait se joindre massivement à cette lutte. Le jour même où l’attentat de Copenhague et la profanation du cimetière alsacien occupaient les écrans, les lois libérales de Messieurs Macron et Valls, et leurs dispositifs favorisant, plus encore, l’exploitation des salariés par leurs patrons, étaient imposés à l’Assemblée par l’utilisation de l’article 49-3 de la constitution.

Les djihadistes, délinquants et criminels médiatisés, supposés être les farouches ennemis de l’Occident libéral capitaliste, sont en fait les meilleurs auxiliaires des politiciens qui le dirigent.

En fait de guerre, nous vivons une magistrale manipulation des esprits, que même Orwell ne put imaginer. Ces djihadistes là sont si utiles au capitalisme actuel et à ses tares qu’il les eût inventés si, malheureusement, ils n’existaient.

Francis ARZALIER

SOURCE

Partager

Plus d’histoires deLibye