Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

VOUS AVEZ DIT ARABISANT ?


 

VOUS AVEZ DIT ARABISANT ? *

par les pacifistes de Tunis

01/11/2015

Vous allez encore penser que nous sommes trop extrémistes et qu’il faut être réalistes et accepter ces « révélations » comme « une bonne chose ». En fait, elles ne nous apprennent rien de ce que nous ne savions déjà et de ce que publie La Voix de la Libye que tu diriges depuis ses débuts.

Notre réponse à la question naïve: « Après la lecture des 31 pages de ce rapport, peut-on exiger le jugement des leaders occidentaux et arabes impliqués dans la destruction de la Libye? » est « NON! »

Cette méta-hypocrisie d' »audition » en British English est tout simplement indécente, vulgaire, p-graphique (comme dirait DIEUDONNE). Elle ne sert pas inquiéter les protagonistes mais à les DES-inquiéter.

Sinon, il faudrait aussi juger les mêmes bouchers oxydantaux qui ont semé la mort en Irak (voyez ce BLAIR qui se promène par exemple en toute liberté et qui fut même un jour, après ses crimes, « émissaire du « processus de paix » usraélo-palestinien »), et avant en Yougoslavie, au Vietnam, à Hiroshima, etc…

C’est entrer dans leur « jeu démocratique », celui du British English notamment: « Comme démocraties avancées de pays civilisés, nous savons nous remettre en question » et nous savons « juger les responsables ». Voyez comment dans le même parlement faussement démocratique, DAVID CAMERON lavait récemment le Royaume Uni des dizaines de milliers de morts en Syrie en disant accepter, « par humanité » (sic), les faux-réfugiés syriens.

Shocking! Voyez ce langage odieux de criminels et les « experts » « auditionnés » qui commentent: « I am tempted just to say that I agree with my colleague » (page 2) ou encore « Alison Pargeter: I agree with a lot of what George says » (page 4).

Voyez ce salaud de DANIEL KAWCZYNSKI: « Yes, 18 February, forgive me—“Shiber shiber, ferd ferd, zenga zenga!”—and I was surprised at the ferocity, the ongoing coverage by Sky News and the information it was giving out that there was going to be a bloodbath. »

Non seulement cette ordure ne comprend rien à l’arabe et se base sur SKY NEWS, mais, comme dans d’autres cas (discours historique de GADDAFI à l ‘ONU; manipulation par MEYSSAN pour faire dire à GADDAFI qu’il aurait voulu faire un bain de sang comparable aux généraux USraéliens à Gaza, etc.), tous les Libyens savent que GADDAFI appelait (le peuple!) à poursuivre les istislamistes originaires des caves d’Afghanistan et infiltrés par la CIA, des types « à la barbe pouilleuse » (« Al-Mgemlin »: dixit GADDAFI) infiltrés et qu’il compara à des Rats (la propagande impérialiste fera dire le contraire: que le Guide de la Révolution considérait tout son peuple comme des rats…) dans chaque rue pour les expulser de leurs quartiers.

Toute bonne maîtresse de maison ne s’y prend de la même manière pour se débarrasser des rats: « Shibr Shibr [coin par coin], Fard Fard [un par un], Zanga Zanga [allée par allée] »?

Ce criminel député parle de « férocité » du langage employé et l’autre ordure assassine qui gouverne l’Allemagne disait avoir « eu froid dans le dos » ce jour-là (probablement en regardant aussi Sky News, pas en lisant la couverture des événements par la télévision officielle de la Jamahiriya ou des chaînes syriennes)…

C’es tellement évident que les Libyens (loyalistes et encore loyalistes, soit 80% à 90% de la population, actuellement sous embargo des milices, particulièrement à Syrte) en ont fait une chanson.

Evidemment tout sort de la même boîte: leur parodie de Parlement (House of Commons) qui a lancé la guerre laquelle a tué 250 000 libyens et quasiment le  même nombre en Syrie (voyez page 9: « Professor Joffé: Simply because it provided the air power that the rebels themselves lacked. Of course, you can see a similar pattern developing inside Syria today ».)

Les « révélations » (« Quite embarassing, my Dear! » en British English) –sous la forme de ces « auditions » manipulées comme il faut pour les masses télévisées du monde- viennent toujours des années plus tard (voir les articles de GILLES MUNIER sur le procès « Pétrole contre nourriture », par exemple. Le temps fut « le pire ennemi », disait MUNIER). C’est une technique bien rôdée du Système.

Il y a surtout le mot « Dictateur » qui apparaît inévitablement, et qui lave tous les péchés, plus blanc encore que la lessive impérialiste DA’SH. L’attribut fonctionne comme celui de « négationniste ». Ainsi, l’héritage intellectuel d’un géant pacifiste de la pensée comme ROGER GARAUDY est pulvérisé à chaque fois que le mot est employé. Comme avec ce « parlement anglais », il est intéressant de noter que c’est la parodie de débat démocratique au parlement français qui a noyé le philosophe de l’amour universel dans un océan de diffamation (Loi dite « GAYSSOT »).

On retrouve la même technique dans la récente biographie de SILVIO BERLUSCONI préparé par ALAN FRIEDMAN du Financial Times et qui lui demande avec insistance (parce que les révélations de l’Italien sont trop, « a posteriori » en faveur de GADDAFI): « Oui, mais vous conviendrez que c’était quand même bien un dictateur ? » Dans les écoles de journalisme et en ethnologie, on appelle ça une « question orientée », dont on connaît l’efficacité du biais sur les résultats et leur exploitation.

Enfin, et nous ne sommes pas allés jusqu’au bout du document en raison de notre nausée envahissante. Le rapport est bidon, truqué et truffé de mensonges. Voyez par exemple le canular relatif au meurtre de la policière YVONNE FLETCHER. Pour qui s’y intéresserait, il existe sur la plateforme anti-impérialiste MATHABA un bon article sur le sujet. Il y a aussi tous les « oublis »… Où est la mention de l’importance démocratique du Congrès des Tribus convoqué par GADDAFI en totale cohérence et harmonie  avec le système de démocratie directe du pays. Les 2000 tribus ont refusé l’agression… Quelle légalité représentaient donc les mercenaires du CNT/OTAN ?

PIECE JOINTE: Learn British English

POST-SCRIPTUM: Au sujet de la fameuse stance de GADDAFI (« Chassez-les Rats ist-islamistes mercenaires de l’impérialisme et « à la barbe pouilleuse », carré par carré, un à un, ruelle par ruelle »)(Shibr, Shibr, Fard Fard, Zanga Zanga), elle n’a linguistiquement rien d’extraordinaire. GADDAFI, comme musulman révolutionnaire, qui a conçu un système syncrétique adaptant le communisme à un contexte musulman, traditionnel et tribal. Par exemple, le point de départ du principe de la démocratie directe unique au monde était un verset du Coran: « Wa Amruhum, Shura Baynahum » [Les citoyens se concerteront en séances de discussion sur tout ce qui touche à leur vie quotidienne »](Sourate de la Shura/La Consultation).

GADDAFI  reformulait de cette façon un autre verset du Coran qui (a fait couler beaucoup d’encre chez les islamophobes) qui dit: « Tuez-les partout où vous les surprenez. Chassez-les d’où ils vous ont chassés…. La sédition est pire que le meurtre  » [W-uqtuluhumhaythuthaqiftuhum… Wa-l-fitnatuashadduminalqatli…) (Sourate de La Vache 2:191). Note: Cette sourate est la plus longue du livre sacré et GADDAFI était d’ailleurs capable de la lire entièrement en public et de mémoire. Il l’a fait devant des milliers de fidèles en Afrique subsaharienne. C’était fascinant.

C’est à une sédition (« Fitna ») de même  nature que GADDAFI faisait référence 1400 plus tard. Le symbolisme religieux de la guerre contre la Jamahiriya Libyenne est si fort (les mercenaires du CNT/OTAN [les rongeurs « à la barbe pouilleuse », sont allés jusqu’à saluer l’OTAN en le comparant aux oiseaux ABABIL du Coran…] que les Libyens, dans leur majorité, ont qualifié et continuent à qualifier à juste titre l’agression de Croisade.

Tout anthropologue de l’islam devait savoir ces choses. Evidemment, le Système ne convoque que des potiches comme DOUNIA BOUZAR et des « politologues » néo-orientalistes arabisants (*) du type GILLES KEPEL.

(*) « ARABISANT »: Terme signifiant « qui fait des bises aux Arabes du Golfe »…

Par Les Pacifistes de Tunis (écrits sur le vif et pour l’Histoire)

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,