Aller à…
RSS Feed

24 octobre 2020

LE PETIT JOURNAL DE KARIM


 LE PETIT JOURNAL DE KARIM

PANORAMA CPNN (NOVEMBRE-2015)***

Ami(e)s.

« Vous lirez plus bas des infos et opinions contradictoires que nous ne retrouvons pas dans « nos » médias

et dont nous ne partageons pas forcément toujours le point de vue.

L’hygiène mentale et la voie de la raison consistent à analyser les faits et opinions sous tous leurs angles,

en prenant en compte tous les points de vue, ce qui permet ensuite de décider sa propre opinion, en âme et conscience.

Ce qui manque aujourd’hui dans les pays qui subissent un processus

d’Occidentalisation ….ou d’Oxydation(?)

C’est donc ce que j’essaie ici de vous offrir en profitant à l’occasion de l’apport de militants participant au

Collectif Guerre Mondiale PASENNOTRENOM
De :  Gilles Devers<gilles@deversavocat.com>
Date : 23 novembre 2015
Objet : ONU-La résolution S/2015/890
Terrorisme en Syrie : Ce qu’a réellement dit le Conseil de sécurité

Ces faucons socialistes, avec le discours des néo-cons de Bush… Catastrophique régression… Hier, le candidat aux élections régionales en Bretagne et ministre de la Défense à mi-temps, affirmait qu’il fallait frapper Mossoul et Rakka. Pour ce qui est de la pertinence militaire, vous trouverez plus compétents que moi, mais ici, je pose la question : « Ces frappes sont-elles conformes au droit ? ». Pour ce qui est de Mossoul, pas de problème (même si le bilan semble l’inefficacité) : c’est en Irak, et le gouvernement irakien a demandé l’appui d’une coalition internationale. Et Rakka, en Syrie ? La réponse est claire : c’est contraire au droit international, à moins que ce soit à la demande du gouvernement syrien. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le Conseil de sécurité dans sa résolution S/2015/890 de ce 21 novembre. http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/

From: jacques borde <[email protected]>
Date: 2015-11-25 9:03 GMT+01:00
Subject: BONNE LECTURE.CORDIALEMENT.
Résolution 2249 (2015) du Conseil de sécurité de l’Onu 25 novembre, 2015 | guerre vs daech | onu | VOICI LE TEXTE DE LA RÉSOLUTION 2249 (2015), ADOPTÉE LE VENDREDI 20 NOVEMBRE 2015 PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS-UNIES, DEMANDANT AUX ETATS MEMBRES DE PRENDRE « TOUTES LES MESURES NÉCESSAIRES » POUR LUTTER CONTRE DAECH. Y COMPRIS ABATTRE « UN AVION A LA NATIONALITÉ INCONNU » (SIC) COMME VIENNENT DE LE FAIRE LES TURCS ?… http://www.bforborde.com/2263/resolution-2249-2015-du-conseil-de-securite-de-lonu

De : <[email protected]>
Date : 26 novembre 2015 01:32
Objet : LA GUERRE AU TERRORISME ?

LA « GUERRE » AU TERRORISME DONT L’OBJECTIF EST D’ENCLENCHER UNE TROISIÈME GUERRE MONDIALE

L’ARTICLE EST PUBLIÉ SUR LE WEBMAGAZINE LES7DUQUEBEC.COM http://www.les7duquebec.com/7-au-front/une-guerre-au-terrorisme-dont-lobjectif-est-la-guerre-mondiale/     La problématique des conflits internationaux   Pour comprendre la politique, nationale et internationale – les deux étant reliées – il faut étudier l’économie, puis appliquer ces enseignements à la politique. Il faut poser la question : « Quelles sont les intérêts en jeux dans tel conflit régional ou mondial ? », ce qui devrait ensuite mener à se demander : « Quelles classes sociales sont en action dans ce conflit et pour défendre quels intérêts économiques ? » Ce sont ces questions auxquelles nous allons tenter de répondre (1).   L’hypothèse que nous privilégions est à l’effet que l’alliance des trusts financiers internationaux – associée à plusieurs gouvernements impérialistes dominants – manœuvre en coulisse pour sauver le mode de production capitaliste. Pour ce faire, chacune des alliances impérialistes mène sa politique régionale et internationale en confrontant les autres alliances et en tentant d’inféoder les forces nationalistes des classes bourgeoises et prolétariennes des pays assujettis à ces conflits. Nous verrons que la classe ouvrière tient bien peu de place dans ces manigances alors que, pourtant, elle est l’enjeu final de ces malversations.   LA SUITE DE L’ARTICLE SUR LE WEBMAGAZINE LES7DUQUEBEC.COM http://www.les7duquebec.com/7-au-front/une-guerre-au-terrorisme-dont-lobjectif-est-la-guerre-mondiale/

De :  « Jacques BERTHELOT » <[email protected]>
De : Deborah James [mailto:[email protected]]
Date : 25 novembre 2015
Objet : A signer SVP
Merci à toutes vos organisations de signer,

Chers amis,  Nous vous écrivons pour inviter urgemment votre organisation à endosser une lettre de la société civile sur la situation scandaleuse qui règne à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les multinationales et les gouvernements des pays riches qui les représentent à l’OMC essaient d’utiliser la prochaine conférence ministérielle (Nairobi, Kenya, 15 – 18 décembre) pour rendre l’OMC encore pire qu’elle n’est déjà. Ils veulent suspendre pour toujours le mandat sur le développement qui pourrait donner aux pays en développement plus d’espace politique pour mettre en œuvre des politiques industrielles et de développement durable. Au lieu de cela, ils veulent introduire à l’OMC des souhaits du secteur privé contenus dans les accords de libre-échange – comme les investissement, les marchés publics, la politique de la concurrence, des disciplines sur les entreprises détenues par l’État, les taxes à l’exportation et d’autres.  L’agenda de Doha constitue un cadre biaisé et inadapté pour les changements nécessaires au système commercial international. Et, en ce moment crucial, les gouvernements des pays riches essaient d’amener l’OMC dans une direction encore pire !! Au lieu de cela, toute négociation qui a lieu à l’OMC devrait chercher à le réduire, y compris son intrusion dans l’espace politique national. Le premier pas consisterait à commencer à enlever les obstacles à la sécurité alimentaire – comme ils ont promis de faire d’ici le 31 décembre 2015. Ils doivent aussi accepter tout le paquet des propositions du traitement spécial et différencié pour tous les pays en développement, comme proposé par le Groupe de 90 pays en développement à l’OMC, qui reflète des propositions semblables pour le changement faites par la société civile au cours des ans.  La société civile doit envoyer un message fort à la conférence ministérielle de Nairobi : nourriture, emplois et développement durable d’abord ! Pas de « nouveaux sujets » à l’OMC ! Veuillez envoyer la signature de votre organisation de la lettre ci-jointe (avec le pays) à [email protected] aussi tôt que possible. Le délai pour la signature est le 1er décembre 2015. Des centaines de groupes ont signé une lettre semblable en juillet (voir  anglaisfrançais, ou espagnol) mais celle-ci est encore plus urgente vu que la conférence ministérielle va déterminer la direction future de l’OMC ! Merci! Deborah James Notre monde est pas à vendre/Our World Is Not For Sale (OWINFS) network www.ourworldisnotforsale.org
De : Cuba Coopération France <[email protected]>
Date : 26 novembre 2015

L’urgence d’agir contre le changement climatique

vendredi 20 novembre 2015 par  Liset Fernández

Le changement climatique est le plus grand défi environnemental que connaît aujourd’hui l’humanité. Les impacts de l’activité humaine menacent la stabilité du système climatique et la vie de la planète. Face à cette situation, le débat sur le changement climatique et ses implications socio-économiques est passé au premier plan, tout comme la nécessité, de la part des pays et des institutions, d’adopter des stratégies visant à limiter le réchauffement de la planète et ses fatales conséquences.

La réduction des gaz à effet de serre provoqués par l’activité humaine constitue un défi auquel doit faire face l’ensemble des pays: http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2446

AMERIQUES
De :  « Michel Collon – Investig’Action » <[email protected]>
Date : 26 novembre 2015
Objet :40ème anniversaire du Plan Condor : globalisation et terrorisme d’état (1/2) (Newsletter 25.11.2015) Réf : 118415
Interview de Martin Almada par Alex Anfruns 25 novembre 2015

Parce qu’il avait imaginé une société plus juste et plus solidaire, l’enseignant Martin Almada a été désigné par la dictature de Stroessner comme un subversif et un « terroriste intellectuel ». À l’instar de milliers d’étudiants, d’enseignants, d’intellectuels et de militants sociaux, le professeur Almada a été victime de la torture et de la répression militaire dans le cadre de l’ « Opération Condor » en Amérique du Sud. Malgré cela, Martin Almada n’a jamais renoncé à ses idéaux et il a été celui qui en 1992 a découvert au Paraguay les « Archives de la Terreur », mettant au jour les preuves de l’existence d’un vaste réseau et d’un système de répression coordonné à l’échelle internationale entre les dictatures militaires et appuyé par la CIA. À l’occasion du 40ème anniversaire de la mise en marche de l’ « Opération Condor » le 25 novembre 1975, nous nous sommes entretenus avec le Professeur Almada, Prix Nobel alternatif de la Paix, afin de comprendre le mécanisme ainsi que les responsabilités derrière cette vaste opération de répression.http://michelcollon.info/40eme-anniversaire-du-Plan-Condor.html?lang=frPour en savoir plus sur le Plan Condor, regardez cette émission de Radio Canada : https://www.youtube.com/watch?v=WtzahVw-ztM

CUBA

De : Salim Lamrani  <[email protected]>
Date : 26 novembre 2015
Objet : Cuba, parole à la défense ! (extraits) | LE BILAN

Présentation du livre Cuba, parole à la défense !

Par Gerardo Hernández Héros de la République de Cuba

Jeudi 26 novembre 2015

Il y a deux raisons que me font dire que Cuba, parole à la défense ! est un excellent ouvrage. Tout d’abord, le livre a été écrit par le professeur et cher frère Salim Lamrani, que j’ai pu embrasser pour la première fois il y a quelques jours*. Nous, Cubains, connaissons très bien Salim pour son œuvre, pour son professionnalisme et pour la qualité de ses écrits. Nous, les Cinq et nos familles, le connaissons particulièrement bien en raison de son soutien et de sa contribution à notre lutte pour la justice.
La deuxième raison qui m’amène à insister sur la qualité de ce livre est le prestige des personnes interviewées dans cet ouvrage. Il suffit d’en signaler quelques-unes, comme Ricardo Alarcón, ancien Ministre des Affaires étrangères de Cuba et ancien Président du Parlement. C’est une personne qui connait parfaitement les Etats-Unis. Il a y vécu en tant que diplomate et possède une grande expérience.
Nous pourrions mentionner également Eusebio Leal, historien de La Havane. Quand Eusebio Leal parle, nous avons l’impression de lire un livre d’histoire.
Max Lesnik est l’une des personnalités présentes dans ce livre. Il a été membre du Parti orthodoxe à Cuba quand des jeunes comme Fidel Castro [membre du même parti] préparaient la Révolution. Il a participé aux luttes estudiantines avec Fidel. Au triomphe de la Révolution, il a exprimé un certain désaccord et s’est exilé à Miami. Là-bas, il a fondé la revue Réplica afin d’apporter un point de vue alternatif sur Cuba. Mais les terroristes cubano-américains de Miami l’ont obligé à mettre un terme à cette publication en multipliant les attentats à la bombe. Max Lesnik a été l’un des plus fidèles défenseurs de la Révolution cubaine aux États-Unis.
Les témoignages de ces personnalités et des autres interviewés, conjugués à la qualité de l’écrivain, font de ce livre une œuvre très intéressante. Je ne puis que vous le recommander. Merci à Salim pour son soutien dans notre lutte et pour m’avoir donné l’opportunité de participer à cette rencontre.

*Présentation du livre réalisée à la Fête de l’Humanité sur le stand de Cuba Coopération le 12 septembre 2015

Cuba, parole à la défense !
Paris, Éditions Estrella, 2015
20€ Ouvrage disponible en librairie et sur Amazon.http://www.amazon.fr/Cuba-Parole-d%C3%A9fense-Salim-Lamrani/dp/2953128441

Pour les copies dédicacées et commandes, contacter Salim Lamrani : [email protected]

USA
From: manga cobra <[email protected]>
Date: 2015-11-27
Subject: Des anciens pilotes de drones se disent « horrifiés »  par la cruauté des programmes d’assassinat. (The Intercept)
27 Novembre 2015 Source documentcloud.org

Le programme d’assassinat de l’administration Obama a fait l’objet d’un examen accru au cours des derniers mois. Au mois d’octobre dernier, The Intercept a publié un lot de documents classifiés,

Les pilotes de drones sont en train d’infliger de lourdes pertes civiles et ont développé une culture institutionnelle insensible à la mort d’enfants et d’autres innocents, ont déclaré quatre anciens pilotes lors d’une conférence de presse aujourd’hui à New York.

Les meurtres, qui font partie du programme d’assassinat ciblé de l’administration Obama, aident le recrutement de terroristes et sapent ainsi l’objectif du programme qui consiste à éliminer ces combattants, ont-ils ajouté. Les pilotes se réfèrent aux enfants comme des « terroristes miniatures » et comparent leur assassinat à « couper l’herbe avant qu’elle pousse trop haut », a déclaré l’un des pilotes, Michael Haas, ancien officier supérieur de l’Armée de l’Air. Haas a également décrit l’usage largement répandu de drogues et d’alcool, en précisant que certains pilotes avaient effectué des missions sous leur emprise.

En plus de Haas, les autres pilotes sont l’ancien sergent-major de la Force aérienne, Brandon Bryant ainsi que les anciens pilotes Cian Westmoreland et Stephen Lewis. Ces hommes ont effectué des missions d’assassinat sur un grand nombre des principaux théâtres de la guerre post-11/9 contre le terrorisme, dont l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan.

« Nous avons été témoins directs des abus », a déclaré Bryant, « et nous sommes horrifiés. » Suite: http://metatv.org/des-anciens-pilotes-de-drones-se-disent-horrifies-par-la-cruaute-des-programmes-dassassinat

Greece Buying Israeli Drones Tested on Palestinians http://therealnews.com/t2/index.php?option=com_content&task=view&id=31&Itemid=74&jumival=14493

 

TURQUIE
De : Jean-Michel Vernochet
Date : 27 novembre 2015
Objet: Alors que la Russie est en train d’annihiler la vermine terroriste depuis le ciel le long et à travers la Syrie…

La Turquie, bras armé de l’Otan, provoque la Russie ?

26 nov. 2015
Youssef Hindi et Jean-Maxime Corneille interrogent Jean-Michel Vernochet au sujet de la situation de guerre qui se déclare en Syrie, après que la chasse turque ait abattu un bombardier Sukhoi russe sur son retour à sa base en territoire syrien.https://www.youtube.com/watch?v=Jx1UoiCQr-Q

Rappel  De Espace Maymana <[email protected]>
avec Youssef HINDI qui nous exposera ses travaux.Occident & Islam conférence Débat
Samedi 28 novembre 2015 à 17 heures à L’espace Maymana 8 rue Raspail 93400 Saint-Ouen (métro Garibaldi)

L’Opération conjointe USA/Turquie est organisée pour sauver Daech, et non pour le détruire.
Par Brandon Turbeville, 23 novembre 2015
Mondialisation.ca,

Alors que la Russie est en train d’annihiler la vermine terroriste depuis le ciel le long et à travers la Syrie, et que l’Armée arabe syrienne (AAS) nettoie les restes village après village, il semblerait que les Occidentaux soient passés de la panique totale à une tentative de réciter un Ave Maria pour sauver leurs caniches djihadistes tout en poursuivant leur dessein de renverser le gouvernement laïque de Bachar al-Assad.

Cet Ave Maria arrive sous forme d’une tentative de mettre en place la zone de sécurité. Il avait été discuté et convenu dans le passé, par la Turquie et les États-Unis, de faire semblant de combattre Daech pour protéger les rebelles modérés anti-Assad et les civils. Dans les faits la zone de sécurité n’est qu’un couloir de trafic vers la Syrie qui sert à Daech et à d’autres organisations similaires soutenues par l’Otan, financées par le Conseil de coopération des pays du Golfe, et aiguillonnées par la Turquie. <http://www.mondialisation.ca/loperation-conjointe-etats-unis-turquie-est-organisee-pour-sauver-daech-et-non-pour-le-detruire/5490982>

Robert Quaglia : avion russe abattu en Syrie, développements et conséquences

nov 26 articles de IlFatto

La Turquie abat un bombardier russe en Syrie, et les principaux journaux italiens n’arrivent pas à faire mieux que de titrer leurs articles de cette surréelle, voire orwellienne déclaration de Barack Obama :

« La Turquie a le droit de se défendre. » En Allemagne, le quotidien Bild écrase toute concurrence en titrant son édition en ligne : « Poutine attaque la Turquie »

Voici la couverture que Bild a publiée en ligne à 15h41 le 24 nov. 2015 : Une heure plus tard, ils l’ont modifié en ces termes : « Poutine menace la Turquie. »

Ce sont là les symptômes manifestes de ce que l’Occident s’éloigne toujours plus de la réalité, et de manière toujours plus arrogante. La Turquie n’a jamais déclaré avoir été attaquée ou avoir réagi à une agression. Mais alors, pourquoi diable la défend-on avec des arguments qui n’ont absolument aucun sens, et que même la Turquie n’a pas osé employer ? Nous voilà devant un cas inhabituel de Excusatio non petita, accusatio manifesta. (en français, « qui s’excuse s’accuse »)

Le fait est que les justifications présentées par la Turquie – à savoir, la simple violation de son espace aérien, de surcroit pendant quelques secondes seulement -, sont tout simplement inacceptables. Même pour les standards orwelliens qui ont désormais cours en Occident.En savoir plus »
De : hassen<123ha@free.fr>
Date : 25 novembre 2015
Objet : Complots?

Contre qui est vraiment dirigée la guerre terroriste?

  La Turquie, pilier oriental de l’Otan, a descendu ce 24 novembre au matin, un Su-24 de la chasse russe. Or ce ne sont pas des F16 turcs qui seraient responsables de cette action, mais un missile.Sans doute un engin sol-air « Patriot » fourni par les États-Unis à Ankara.

Comment d’ailleurs imaginer que les Turcs aient pu agir de leur propre chef ? L’autorisation, si ce ne sont les ordres, sont venus de plus loin et, pourquoi pas, de la Maison-Blanche qui vient de doter les formations syriennes takfiristes-terroristes de moyens hautement performants de lutte anti-aérienne. En clair, des vecteurs susceptibles d’abattre les aéronefs de combat russe qui actuellement déblaient le terrain devant les forces terrestres conjointes syro-irano-hezbollahi. Le sort des deux pilotes abattus reste incertain, l’un d’entre eux serait aux mains de rebelles. Jamais les risques d’embrasement régional n’ont été aussi grands. La guerre générale pourrait ainsi démarrer par une confrontation russo-turque, des ennemis séculaires représentant d’un côté la chrétienté orthodoxe, de l’autre l’islamisme fanatique des Frères musulmans, grands amis du Président Obama et version édulcorée des wahhabites takfiristes de l’État islamique alias Daech. Lire la suite : http://www.geopolintel.fr/article990.html?var_mode=calcul

RUSSIE
De : Raimundo Ela Nsang <[email protected]>
Date : 27 novembre 2015 23:07
ObjetRussie-Turquie

L’agression caractérisée commise par la Turquie à l’encontre d’un avion militaire russe dans l’espace aérien syrien[1] a modifié les rapports de force régionaux, mais pas nécessairement dans le sens souhaité par le gouvernement turc….

Par Jacques Sapir · 24 novembre 2015

La destruction d’un appareil russe, dont l’équipage semble avoir été tué, par des avions de chasse turcs constitue un incident extrêmement sérieux, dont les conséquences peuvent être incalculables. L’attitude du gouvernement turc apparaît ici comme profondément irresponsable et provocatrice. Le fait que le gouvernement turc ait demandé une réunion de l’OTAN, comme si il avait été la puissance agressée, est un autre sujet de préoccupation.http://russeurope.hypotheses.org/?p=4495
De : « Mounadil al Djazaïri » <[email protected]>
Date : 26 novembre 2015
Objet :Sukhoi 24 russe abattu par l’aviation turque: une analyse juridique réfute les arguments de la Turquie by Dziri
Versions russe et turque de la trajectoire du SU-24 détruit par l’armée turque

L’armée de l’air turque était-elle fondée à abattre un bombardier russe de type SU-24 en mission au dessus de la Syrie ?

Les autorités turques soutiennent que oui car, selon elles, l’avion russe avait violé l’espace aérien turc et que les avions de chasse turcs avaient procédé à une dizaine de sommations avant d’ouvrir le feu.

Le gouvernement russe conteste pour sa part que le SU-24 ait pénétré dans l’espace aérien turc tandis qu’un des deux membres de l’équipage russe qui a survécu à la destruction de son appareil, l’autre ayant été tué par les « rebelles syriens » pendant sa descente en parachute, nie la réalité des sommations.

Il est vrai qu’on peut s’interroger sur la possibilité d’une dizaine de sommations pour une incursion qui aurait duré au maximum (si elle a eu lieu!) 17 secondes.

Pourtant, même si l’avion russe était entré dans l’espace aérien turc, ce fait n’aurait pas en lui-même suffi à justifier le recours à l’usage de la force et la destruction de l’appareil.

C’est en tout cas ce qui ressort d’une analyse juridique effectuée par quelqu’un qui semble être versé dans ce domaine puisqu’il est à la fois ancien officier supérieur de l’aviation militaire américaine et spécialiste reconnu du droit de la guerre.

Les Russes ont sans doute un dossier solide sur la destruction de leur avion par la force aérienne turque

par Charles J. Dunlap Jr., The Hill (USA) 25 novembre 2015 traduit de l’anglais par Djazaïri

Guerres Réseau International Poutine : le crash de l’avion russe est un coup dans le dos

24 novembre 2015

Évidemment, la Turquie, sans avoir été attaquée par personne, s’est précipitée pour réunir l’OTAN, ce qui tend à prouver que l’attaque contre l’avion russe n’était destiné qu’à ça. Depuis le début du conflit qui sévit en Syrie, la paire Erdogan/Davitoglu n’a eu de cesse de créer des situations destinées à: http://reseauinternational.net/poutine-le-crash-de-lavion-russe-est-un-coup-dans-le-dos/
Guerre en Syrie: Poutine menace la Turquie de représailles et l’accuse de soutenir Daesh

David 24 novembre 2015

En déplacement en Iran, Vladimir Poutine a profité d’un point presse pour avertir la Turquie. « C’est un coup de poignard dans le dos. Les personnes responsables de cette attaque doivent être qualifiées de terroristes », a-t-il froidement martelé. http://www.agenceinfolibre.fr/guerre-en-syrie-poutine-menace-la-turquie-de-represailles-et-laccuse-de-soutenir-daesh/

Moscou pourrait utiliser le trafic pétrolier de Daech pour attaquer Ankara en justice
Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/#ixzz3sRX3uEW

POLOGNE

De : Monika <>
Date : 27 novembre 2015
Objet : Le gouvernement Polonais affirme que les propos de son chef de la diplomatie avaient été mal interprétés:

©AFP / 26 novembre 2015

La Russie juge extrêmement dangereuse la volonté de Varsovie d’annuler l’Acte fondateur Otan-Russie

Dans une interview publiée mercredi, Witold Waszczykowski a souligné qu’en Europe de l’Ouest sont stationnées des troupes américaines, il y a des bases militaires et des installations de défense, alors qu’en Pologne il n’y a rien.

Moscou – La volonté de la Pologne d’annuler l’Acte fondateur sur les relations entre l’Otan et la Russie, afin de pouvoir installer des bases de l’Alliance sur son territoire, est une provocation extrêmement dangereuse, a estimé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.Nous considérons ces déclarations (…) comme extrêmement provocatrices et dangereuses, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Maria Zakharova, citée par les agences de presse russes.

Selon Mme Zakharova, cette volonté exprimée mercredi par Witold Waszczykowski, le nouveau chef de la diplomatie polonaise, participe à l’endoctrinement de la population occidentale à l’approche du prochain sommet de l’Otan, prévu en juillet prochain à Varsovie. suite: http://www.romandie.com/news/La-Russie-juge-extremement-dangereuse-la-volonte-de-Varsovie-dannuler-lActe-_RP/653026.rom

Comment la Pologne se prépare à planter un coup de poignard à Airbus

La Tribune.fr‎ – Par MC  |  26/11/2015
Le nouveau gouvernement polonais va remettre en cause le choix des hélicoptères Caracal d’Airbus  pour équiper ses forces armées. Raytheon est également dans le viseur du ministre de la Défense Antoni Macierewicz.
Le nouveau ministre polonais de la Défense, le conservateur Antoni Macierewicz a exprimé l’espoir que l’américain Sikorsky et l’italo-britannique AgustaWestland, qui disposent d’usines en Pologne et qui ont vivement protesté contre le choix d’Airbus, participeraient à un nouvel appel d’offres éventuel.http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/comment-la-pologne-se-prepare-a-planter-un-coup-de-poignard-a-airbus-525809.html

UKRAINE

De : <[email protected]>
Date : 24 novembre 2015
Objet : Bon à savoir, alors, surpris?
ONU, lutte contre la glorification du nazisme : USA, Canada et Ukraine votent contre, l’UE s’abstient

Par Le YétiSuivre sur twitter – 23 novembre 2014

Manifestation néonazie en Ukraine occidentale 21 novembre 2014, la 3e Commission de l’Assemblée générale de l’ONU vote la résolution L56, présentée par le Brésil et la Russie, visant à « lutter contre la glorification du nazisme, du néonazisme et toutes autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée ». La résolution est adoptée à la majorité, mais le détail des votes se passe de commentaires : POUR : 115 (dont tous les pays membres des BRICS et MNA) CONTRE : 3 (USA, Canada, Ukraine) ABSTENTION : 55 (dont tous les pays membres de l’UE, France et Allemagne comprises)

NB : à ce jour, aucune dépêche AFP pour relayer cette information. http://www.politis.fr/ONU-lutte-contre-la-glorification,29095.html
De : Dutilleul Nicolas <[email protected]>
Date : 22 novembre 2015 23:10
Objet : Le président ukrainien Piotr Porochenko a signé un décret sur la « décommunisation » des forces armées
 qui annule tous les ordres militaires pour les exploits à la Seconde Guerre mondiale.

Porochenko ordonne d’oublier les héros de la Seconde Guerre mondiale

© REUTERS/ Mikhail Palinchak 22.11.2015Le décret annule non seulement l’Ordre de Lénine, le Drapeau rouge et l’Étoile rouge, mais aussi les Ordres de Souvorov, de Koutouzov, de Nakhimov, d’Alexandre Nevski et de Bogdan Khmelnitski.  Au total, conformément au décret, plus de 80 noms de corps de troupes seront révisés. © SputnikDécommunisation en Ukraine: Tchékhov et Gagarine dans le viseur ? Le président a également changé les noms d’honneurs des corps de troupes. Ainsi, la brigade anti-lance-roquettes de Varsovie et d’Odessa a perdu le mot « Varsovie ». La 25e brigade de la garde de Moscou n’est plus « de Moscou ». Plus tôt, dans la ville de Volnovakha (région de Donetsk contrôlée par Kiev) le monument de Vassili Tchapaïev, commandant dans l’Armée rouge, a changé de nom pour devenir le monument « Cosaque ». Ce n’est pas la première fois que Kiev fait tout pour effacer la Russie de leur histoire commune. Ainsi, malgré le désaccord des Ukrainiens, les autorités ont décidé de supprimer les noms faisant référence à Moscou de la carte de Kiev. © Sputnik. Sergei Kozlov« Loi de décommunisation » ukrainienne: une menace pour la liberté d’expressionPlus tôt, la commission budgétaire de la Rada (parlement monocamérale) avait approuvé quatre projets de décision en la matière. Ainsi, il est proposé de rebaptiser la rue Moskovskaïa (« de Moscou »), le pont de Moscou, la place Moskovskaïa et l’avenue Moskovski et la liste ne cesse de s’agrandir. L’OSCE est préoccupée par l’adoption en Ukraine d’une loi condamnant les régimes communiste et nazi et interdisant la propagande de leurs symboles. La représentante de l’OSCE pour la liberté des médias, Dunja Mijatović, a qualifié la « loi de décommunisation » adoptée par le parlement ukrainien de « menace potentielle pour la liberté d’expression ».Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151122/1019720168/porochenko-seconde-guerre-mondiale-heros-ordres-oublier-decommunisation.html#ixzz3sFHxtOKW

———- Forwarded message ———-
From: Hassan <[email protected]>
Date: 2015-11-27
SubjectXavier Moreau en Ukraine dans un contexte de reprise des hostilités

by Emilie Defresne / on 12 novembre 2015

« les violations des accords de Minsk connaissaient ces derniers jours une augmentation exponentielle, d’une part par une campagne de bombardements sur les positions républicaines mais aussi sur des quartiers résidentiels (Spartak, Peski, Marinka, Petrovsky, Kuybishevski etc…) et d’autre part par un déploiement rapproché d’unités d’assaut et d’appui préfigurant une prochaine offensive… Ce regain d’activités et de tensions n’est pas étranger […] Read more ›

Rappel: Stratpol

Bilan à tirer du second tour des élections régionales en Ukraine

EUROPE

De : Dutilleul Nicolas <[email protected]>
Date : 23 novembre 2015 10:54
Objet L’interdiction des paiements en espèces: la voie vers l’État tutélaire
Analyse de livre
  La suppression prévue de l’argent liquide revient à priver les citoyens de leurs droits

 

Ce n’est pas uniquement aux États-Unis qu’a lieu la planification de la suppression de l’argent liquide. En Europe aussi, le débat a été relancé. Ce qu’on nous présente de manière apparemment anodine comme la «vie sans cash», se dévoile être la tentative de mettre sous pression les citoyens européens. Même George Orwell en aurait des frissons.
rl. L’argent liquide, à l’origine le substitut de l’or, représente un moyen de paiement facilement transportable. Pour un travail effectué ou des marchandises vendues, j’obtiens une équivalence sous forme d’argent liquide. Pour cet argent – «mon» argent – je peux m’acheter librement d’autres choses ou des services. Par exemple, des denrées alimentaires ou des services tels le travail du dentiste ou du mécanicien sur voiture, ou bien je l’utilise pour payer mes impôts ou d’autres taxes.
En effectuant tous mes paiements par «carte de crédit» – donc sans liquide – je n’ai plus d’équivalent quantitatif en main sauf une petite carte en plastique avec une puce électronique manipulable et contrôlable à tout moment.
On pourrait objecter: c’est parfait ainsi. C’est pratique, c’est hygiénique et on ne peut plus faire d’affaires criminelles.
Mais continuons nos réflexions. L’affaire devient intéressante au moment où je n’ai plus accès à mon «pécule» bien caché sous mon coussin ou que je ne peux plus faire un prêt, sans intérêts, à mon neveu suite à une poignée de main. Mon argent est stocké sur une carte à puce administrée par une banque ou par l’État.http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4776

———- Message transféré ———-
De : Brigitte<>
Date : 26 novembre 2015
Objet : Montage vidéos qui en dit long! A voir intégralement.Accrochez-vous !!!

Après avoir semé le chaos depuis le siècle dernier; tous les ingrédients sont réunis pour le choc des civilisations…Ou chacun des protagonistes joue bien son rôle sur la scène européenne:

Death of Nations a mis en ligne une vidéo 9 nov. 2015

With Open Gates:The forced collective suicide of European nations – Extended Cinematic

En conclusion : L’EUROPE n’a pas appris à être multiculturelle…18’54-Barbara Lerner Spectre In a short expert from « The Jewish Community of Sweden, »

« Je pense qu’on prendra part dans cette transformation qui doit avoir lieu.L’Europe ne va pas rester la société monolithique qu’elle a été ce dernier siècle.Les juifs vont être au centre de ce changement que L’Europe doit faire.Ils vont maintenant dans un monde multiculturel et les juifs seront méprisés de par leurs rôles de leaders.Mais sans ces rôles de leaders et sans cette transformation, L’Europe ne survivra pas.. » https://archive.org/details/EuropeWillNotSurvive

ITALIE

From: Comitato promotore della campagna #NO GUERRA #NO NATO <[email protected]>
Date: 2015-11-25 13:32 GMT+01:00
Subject: Tambours de guerre dans le Palazzo Vecchio

25 novembre 2015 – Manlio Dinucci Le meurtre de chasseur russe commis en Syrie contre Isis par une chasse turc made in USA, résultant en la rupture entre Moscou et Ankara pas par hasard ..Lire la suite
Le comité organisateur de la campagne #no GUERRE #no OTAN vient de publier une mise à jour sur la pétition que vous avez signé, PAIX A BESOIN DE VOUS: Soutenez la campagne pour la sortie de l’Italie de l’OTAN pour une Italie neutre..

De : RPS SY <[email protected]>
Date : 24 novembre 2015
Objet : En Italie ces dernières années, les médias nous ont livré une version des faits totalement déformée sur la question syrienne…

Une députée syrienne : “Aujourd’hui nous avons en Syrie une guerre fomentée par l’OTAN. L’Europe ne doit pas faire le jeu des USA ».

articles de IlFatto Par Alessandro Bianchi, Source : LantiDiplomatico le 24 nov. 2015 * * * INTERVIEW * * *
Nous avons rencontré ce matin dans un hôtel de Rome la députée syrienne indépendante Maria Saadeh. Entendre raconter ce qui se passe en Syrie depuis cinq ans directement de la bouche de Syriens plutôt que de celle d‘envoyés spéciaux au Qatar nous a paru un exercice intellectuel intéressant pour offrir une information de qualité. C’est la cas avec cette interview aujourd’hui qui dément la totalité des mensonges proférés [dans les médias] à ce jour,  et montre bien l’inanité manifeste de la politique [extérieure] de l’Europe. « Ne laissez pas l’Europe continuer à être un instrument des États-Unis dans cette guerre de l’OTAN contre la Syrie, » lance Maria Saadeh. Un appel malheureusement ignoré pour l’instant.
L’antiDiplomatico : En 2012, vous faisiez partie, Mme Saadeh, de la délégation parlementaire syrienne qui devait venir en Italie témoigner devant nos institutions de la crise en cours en Syrie. Mais cette visite a été annulée, puisque le ministre Terzi a annulé vos visas au dernier moment. Pouvez-vous nous raconter cet épisode ? En savoir plus »

GRANDE BRETAGNE

———- Message transféré ———-
De : « Mounadil al Djazaïri » <

Ce mail a été tronqué.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,