Aller à…
RSS Feed

18 juillet 2019

Le président du Niger en appelle à la CPI pour les migrants réduits à l’esclavage en Libye


M. Issoufou a, en outre, demandé à ce que le sujet soit mis à l’ordre du jour du sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne, à la fin de novembre.

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a appelé, dans la soirée de lundi 20 novembre, la Cour pénale internationale (CPI) à « se saisir du dossier » sur la vente de migrants africains comme esclaves en Libye. « L’esclavage est un crime contre l’humanité », a rappelé à la radio nationale le dirigeant, de retour de Bonn, en Allemagne, où il avait assisté à la COP23.

M. Issoufou a de nouveau condamné cette « pratique ignoble », en assurant que son pays prenait « très au sérieux cette question » et s’engageait « à apporter sa contribution pour y mettre fin ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/21/le-president-du-niger-en-appelle-a-la-cpi-sur-les-migrants-reduits-a-l-esclavage-en-libye_5217799_3212.html#rHs5TwHXQDeESBGd.99

Plus d’histoires deAFRIQUE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,