Aller à…
RSS Feed

22 juillet 2019

Pour quelle Algérie ? 1


Billet comportant le(s) mot(s) clé(s) Algérie Bouteflika démocratie Emeline Becuwe infoscénario de Personne lejournaldepersonne productrice réalisatrice rédactrice et publié le 3 avril 2019 par le journal de Personne

Il revient aux algériens de décider comment gérer la transition en Algérie, dit le vilain canard américain… qui semble ne pas vouloir s’en mêler… ou ne pas pouvoir s’en mêler !

Les dés sont jetés et à ce jeu, l’occident ne sera pas conviée… Non ! Non ! Non !

L’Algérie est souveraine et ne supporte pas les prises de position qui l’aliènent. C’est une nation qui ne veut surtout pas réentendre les mêmes rengaines, mais tirer le plus grand profit de cette aubaine.

Volonté qui se veut elle-même libre et sereine. Et pour tous les oiseaux de mauvaise augure qui redoutent une clé de voûte islamiste, leur rappelle et sans appel, que c’est SON problème. C’est au peuple de décider de la marche à suivre et de la fin à poursuivre…

La transition sera démocratique si et seulement si c’est l’Algérie qui choisit son type de démocratie !

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,