Aller à…
RSS Feed

17 novembre 2019

Algérie : Les personnalités placées en détention depuis la démission de Bouteflika


 

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l’Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l’Atlantique. Traduction d’articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.

Publié par Gilles Munier sur 1 Juillet 2019, 18:01pm

Catégories : #Algérie

Lakhdar Bouregaa, ancien commandant de la wilaya IV, arrêté le 29 juin

Par Yacine Babouche (revue de presse :  TSA – 30/7/19)*

La justice a ordonné la mise en détention provisoire de plusieurs personnalités depuis la démission de l’ex-président Bouteflika, le 2 avril dernier, ainsi que l’appel lancé à la justice par le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah. Pour y voir plus clair, TSA propose un récapitulatif rapide et chronologique des principales personnalités mises en détention durant les trois derniers mois. Les poursuites sont liés à des faits présumés de corruption ou politiques.

Ali Haddad [En détention depuis le 3 avril]

Issad Rebrab [En détention depuis le 22 avril]

Rédha Kouninef et ses frères [En détention depuis le 23 avril]

Saïd Bouteflika [En détention depuis le 5 mai]

Mohamed Mediène, dit Toufik [En détention depuis le 5 mai]

Athmane Tartag, dit Bachir [En détention depuis le 5 mai]

Louisa Hanoune [En détention depuis le 9 mai]

Hocine Benhadid [En détention depuis le 12 mai]

Mahieddine Tahkout et trois membres de sa famille [En détention depuis le 10 juin]

Ahmed Ouyahia [En détention depuis le 12 juin]

Abdelmalek Sellal [En détention depuis le 13 juin]

Amara Benyounes [En détention depuis le 13 juin]

Ali Ghediri [En détention depuis le 13 juin]

Mourad Oulmi [En détention depuis le 16 juin]

Hacène Arbaoui [En détention depuis le 20 juin]

A ces détentions s’ajoute la vingtaine de citoyens placés en détention provisoire le 23 juin après le 18e vendredi de manifestations pour avoir brandi « un emblème autre que le drapeau national », à savoir le drapeau berbère.

Le moudjahid Lakhdar Bouregaa, commandant de la wilaya IV durant la guerre de libération, a quant à lui été arrêté ce samedi 29 juin par les « forces de sécurité ». Son sort est pour l’heure inconnu.

Plusieurs anciens ministres, ex et actuels walis, des responsables politiques ainsi que des hommes d’affaires font toujours l’objet d’enquêtes pour des faits présumés de corruption.

*Source : TSA

Censure : Le site d’information indépendant TSA (Tout sur l’Algérie) est inaccessible sur le territoire algérien.

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,