Aller à…
RSS Feed

16 septembre 2019

Lahouari Addi, un autre néocolonisé dans la sphère du larbinisme du néocolonialisme


Algérie

Edito

Dimanche 7 juillet 2019

Lahouari Addi emboîte le pas à son collègue de larbinisme pour la néocolonisation , Boualem Salsal et livre ses élucubrations anti-ANP, à l’occasion d’un article publié sur le 19ème vendredi des manifestations. Se versant dans le constat peu convaincant et la lecture « diarrhée », via un exemple sur un propagandiste devenu journaliste, en l’occurrence Abdou Semmar et qui aurait été « liquidé » s’il est resté en Algérie, parce qu’il avait dénoncé les malversations du patron de la gendarmerie nationale . « Un crime » qui serait collé ou attribué au terrorisme, un constat subjectif et débile, d’un pseudo sociologue qui tente une adhésion ou intrusion dans le club de « Qui tue Qui », sachant que les fascistes et islamistes et commanditaires de la décennie noire, sont les alliés non déclarés des francophiles et néocolonisés prétendants être démocrates et défenseurs des libertés comme certains auteurs, employés chez BHL, ou politiques comme Saïd Sadi, et activistes des « droits de l’homme » comme ceux de la LADDH, SOS Disparus, RAJ, Mouwatana, Bouraoui, Bouchachi et autre Tabou. Tout ce beau monde a un mot d’ordre s’attaquer et dénigrer l’ANP, dont le commandement ait réussi, à désamorcer la bombe de la soumission de l’institution au diktat de la DGSE, le Quai d’Orsay, et le Palais de l’Elysée. Addi Lahouari confirme son allégeance à ce club de mosaïque de deux idéologies parallèles dirigées par un seul manager politique. Et la décennie noire en Algérie, nous a révélé qu’un courant donné comme éradicateur, était le diffuseur numéro un des livres et publications subversifs du GIA, dans le but de maintenir et d’ancrer le fonds macabre en Algérie
Les manifestations pacifiques des vendredis, accompagnées et protégées par cette même ANP, ont mis à nu ceux qui complotaient contre le pays et ceux qui ont pillé les richesses du pays. Addi Lahouari, qui avait par le passé dénigré le MALG, tente de balancer une autre fakenews, appelée Novembria-Badissia ?. Sur ce registre, le Chef d’état-major de l’ANP a été des plus clairs en declarant, que l’institution militaire , digne héritière de l’ALN,est seulement novembriste attaché aux valeurs intrinsèques de la glorieuse revolution du premier novembre.
Les diatribes de Lahouari Addi ne s’arrêtent pas là, puisqu’il nous annonce les candidats retenus de l-état-major de l’ANP, à savoir Ali Benflis et Abderrazek Makri, une hypothèse témoignant la légerté de vision et de visibilité, d’un individu cherchant à plaire aux néocolonialistes, en déposant ses lettres de créances de néocolonisé

Le dossier Algérie
Les dernières mises à jour

Source : Algérie Toute Heure
http://algerietouteheure.com/…

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,