Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

Ginette Skandrani sur la Libye le 27 juin 2020 au Bal des Quenelles


Ginette Hess-Skandrani revient sur la situation en à l’occasion du qui a eu lieu le 27 juin 2020. Elle nous rappelle les mensonges qui ont été diffusés dans tous le monde occidental, à l’époque, en mars 2011, prétextant que Kadhafi faisait bombarder son peuple, à Benghazi, pour justifier l’intervention et les bombardements de l’.
Ce media-mensonge infâme a depuis été totalement décrédibilisé, même par un rapport du parlement britannique du 09 septembre 2016 révélant les agissements odieux de , Hillary Clinton et dans cette guerre.

Ginette Sandrani sur la le 27 juin 2020 au

Ginette s’était d’ailleurs rendue sur place en compagnie de Dieudonné et a pu constater l’ampleur de la désinformation. Une intervention militaire sioniste qui se solde par le massacre d’au moins 120 000 Libyens et un exil de 3 000 000 personnes.
Or il se trouve que la Libye possédait le meilleur niveau de vie de tout le continent africain et avait mis en œuvre de nombreux projets de développement pour s’affranchir de la tutelle occidentale.

Le Qatar et l’Arabie Saoudite ont aussi joué un rôle délétère dans cette manipulation des faits, avec Bernard-Henry Lévy en maître propagandiste. Le pays est depuis en proie au chaos et livré aux mains de bandes terroristes, qui pratiquent l’esclavage, avec d’un côté Fayez el-Sarraj qui tient l’ouest du pays, notamment Tripoli, avec de nombreux islamistes radicaux dans son gouvernement, soutenu par l’ONU, et à l’est du pays le général Khalifa Haftar, ancien militaire au service de Kadhafi, qu’il a trahi au profit des américains.

Le seul moyen de sortir de cette situation cauchemardesque pour ce peuple est probablement que le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam Kadhafi, abusivement mis en accusation par l’illégitime Tribunal Pénal International (TPI), reprenne le travail de son père à la tête de la résistance verte, le Comité Révolutionnaire International (CRI), pour reprendre le chemin de la démocratie directe et sauver le pays de la destruction et du pillage qu’il subit.

Plus d’histoires dedemocratie directe

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,