Aller à…
RSS Feed

6 octobre 2022

Interdiction du convoi de la liberté à Paris, les motards contournent l’obstacle


De nombreux motards se retrouvent dans les rangs des différents « convois de la liberté » qui tentent de rejoindre Bruxelles. « Motards en colère », le plus ancien collectif de France, soutient « pacifiquement » le mouvement. Explications.
Les partisans du « convoi de la liberté » font appel à toute sorte de véhicules: venez « même en trottinette!« , s’exclament-ils. Le groupe public « Les motards de la liberté » compte plus de 18.000 membres sur Facebook. Quant à la Fédération Française des motards en colère (FFMC), elle soutient pleinement le mouvement, mais elle « ne bougera pas de Paris« .

Une moto - Sputnik France, 1920, 15.08.2021

Où, quand et comment: ce que l’on sait sur le radar destiné à verbaliser les motards trop bruyants
Comme l’a expliqué à Sputnik Jean-Marc Belotti, coordinateur Paris et petite couronne de l’association, celle-ci ne peut pas enfreindre la loi et passer outre l’arrêté préfectoral qui interdit le rassemblement du Convoi de la Liberté à Paris.
« S’il y a des motards qui veulent s’y joindre et suivre le convoi jusqu’à Bruxelles, pourquoi pas. Mais nous allons tenter d’aller à la rencontre du convoi à côté de Paris pour les soutenir et discuter avec eux », explique Jean-Marc Belotti au micro de Sputnik.
Malgré l’image « biker freedom » qui leur colle à la peau, les motards « ne sont pas plus libres qu’un autre » avec leur plaque d’immatriculation. « Quand la police fait un barrage, personne ne passe, il n’y aura pas de place pour une moto« , confirme notre interlocuteur en commentant la présence de 7.200 policiers prévus durant trois jours à Paris.

Une moto en ville. Image d'illustration - Sputnik France, 1920, 16.06.2021

Paris: les Motards en colère prêts à se battre contre le parking payant «jusqu’à la dernière goutte de fioul»
« Les questions de mobilité » constituent un point de convergence entre motards et anti-Pass vaccinal. Les membres de la FFMC voient dans les mesures d’instauration des Zones à Faibles Émissions (ZFE) déjà mises en place à Paris et attendues dans d’autres villes, une « mesure d’écologie punitive« .

Pass vaccinal, pass mobilité, même combat?

Interpeler les participants au convoi sur la problématique du « Pass Mobilité » qui touchera « 41% du parc automobile français« , tel est l’objectif du jour. Face à l’arrêté préfectoral, les motards comptent tenter des actions pacifiques « par petits groupes« .
La FFMC s’oppose au « “Pass Mobilité”, qui prive de liberté de circuler les citoyens les plus démunis, qui n’ont pas les moyens d’acheter des véhicules neufs ou électriques« .
« C’est comme un Pass vaccinal, mais définitif, à vie. Les gens ne pourront plus circuler avec leur voiture », précise Jean-Marc Belotti.
Le projet de la Mairie de Paris de transformer le centre-ville en zone piétonne est en revanche accepté par les motards. Son principe « ne dérange pas, puisqu’il existe dans bien d’autres villes« , notamment en Italie, mais devrait être appliqué d’une manière sélective. Le coordinateur des motards souligne qu’il ne s’agit pas seulement de restriction de « liberté de circulation« , mais également d’un manque à gagner pour commerçants de certaines zones où l’absence de passage se traduit par « 40% de manque à gagner« .
Partager

Plus d’histoires dedemocratie directe