Aller à…
RSS Feed

25 août 2019

Ramdam pacifiste à Tunis pour la commémoration du ramdam meurtrier de l’OTAN à Tripoli


Ramdam pacifiste à Tunis pour la commémoration du ramdam meurtrier de l’OTAN à Tripoli

A Tunis, le Ramadan, c’est le jour et la nuit… Quelques heures avant la rupture du jeûne, avec le coucher du soleil, les cafés se font remarquer par leurs terrasses étendues de manière inhabituelle mais terriblement vides, prêtes en fait à accueillir les jeûneurs pour une longue nuit.

C’est comme si la journée commençait avec la tombée de la nuit… un peu comme dans la célèbre chanson française : « Il est cinq heures, Paris s’éveille. Il est cinq heures, je n’ai pas sommeil… ».

Donc, pendant cette période de carême, c’est le monde à l’envers. L’expression argotique française « faire du ramdam » vient peut-être de là : mettre tout sens dessus dessous… à moins qu’elle ne se réfère au « tapage nocturne » qui caractériserait ce mois particulier…

En tout cas les petits hommes verts et les petites femmes vertes de Tunis ont rendez-vous demain (12 août) après la rupture du jeune, dans le quartier chaud de Lafayette pour discuter de la situation en Libye occupée et en Syrie mobilisée contre la terreur de l’Empire. Sûrement aborderont-ils la pertinence d’une commémoration (et sous quelle forme ?) du 19 août prochain, premier anniversaire d’une date noire pour l’humanité : celle du ramdam nocturne dévastateur de l’OTAN à Tripoli qui fut un véritable crime de masse.

Nous savons même que de nombreux Tunisiens ont péri cette nuit-là et que leurs noms n’ont pas été révélés conformément à la complicité entre les deux régimes soutenus par l’impérialisme.

______________

Les Pacifistes de Tunis

http://bit.ly/yd15JY

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,