Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

Libye-Mali : Ce que les Libyens et les Maliens retiennent de Sarkozy


 

Libye-Mali : Ce que les Libyens et les Maliens retiennent de Sarkozy

Publié le12 Août 2012

par Allain Jules

 

Mohamed Ali SalimMohamed Ali Salim

Nos médias continuent à vous parler des bienfaits de la démocratie que Nicolas Sarkozy a apporté aux Libyens. On ne va pas revenir sur l’assassinat macabre du frère Guide Mouammar Kadhafi, qui voit l’ex roitelet élyséen s’en vanter dans les médias. Ainsi, la presse s’est focalisée sur la remise du pouvoir du CNT, ces félons et assassins, à la nouvelle assemblée. ”Je remets nos prérogatives constitutionnelles au Congrès général national qui est désormais le représentant légitime du peuple libyen”, a déclaré le renégat en chef, Moustapha Abdeljalil,  remettant ainsi symboliquement le pouvoir à Mohamed Ali Salim, le doyen des membres de la nouvelle assemblée et surtout salafiste.

Mais, pendant ce temps-là, les ONG constatent la discrimination dont sont victimes les noirs. Chassés de leur ville de Tawarga, mis en cage, ils sont réduits à vivre dans des camps de réfugiés dans leur propre pays. Merci qui ? Sarkozy bien sûr. Suivez ce reportage de Reuters.

 

Pour la première fois depuis plus de quatre mois qu`ils occupent le nord du Mali, les salafistes liés à Al-Qaïda ont amputé la main d`un voleur d’Ansongo, trois jours après en avoir été empêchés par des habitants de la grande ville proche de Gao. l’amputation s`est produite mercredi devant des dizaines de personnes sur une place publique de la localité d`Ansongo, localité située au sud de la grande ville du nord-est du Mali, Gao. 

La main coupée La main coupée

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,