Aller à…
RSS Feed

24 novembre 2020

Les victimes de l’uranium appauvri


L’uranium appauvri utilisé pour renforcer la précision des missiles tirés sur les populations civiles en Libye, commence à faire des dégâts. tout comme en Irak, au Kosovo, à Gaza,  les maladies se développent. Nombre de cancers, de leucémies, beaucoup de malformations se déclarent.

L’uranium appauvri balancé sur les populations est issu de nos centrales nucléaires. Eh oui, les déchets nucléaires encore hautement radioactifs sont recyclés dans les bombes que l’OTAN lance si généreusement sur les villes, les villages et les hameaux.

Ginette

 

 

La première victime, officiellement reconnue, de l’uranium appauvri dont l’OTAN a fait usage en Libye.

Les conséquences tragiques des bombes à l’uranium appauvri utilisées dans la Grande Jamahiriya commencent à apparaître.

En novembre 2011, une habitante de Sirte, qui était enceinte, perdit son enfant à cause d’une naissance prématurée. Elle éprouva une intense douleur et souffrance mais elle n’y prêta pas attention. Par la suite, la Libyenne fut une nouvelle fois enceinte. La douleur fut si forte qu’elle se rendit dans la Tunisie voisine. La femme fut placée à l’hôpital Docteur Ammus qui est l’une des cliniques de gynécologie les plus connues du pays.

 

Malheureusement, les médecins ne purent sauver les foetus – elle était enceinte de jumeaux. On fit un bilan de son état de santé et les résultats furent envoyés à l’une des cliniques compétentes de Paris. Les résultats montrèrent qu’entre septembre et octobre 2011, la femme inhala de l’air contaminé par de l’uranium appauvri qui causa une fausse-couche.

 

L’ambassade de France en Tunisie, qui s’était familiarisée avec les documents des ressortissants libyens, refusa sa demande de visa pour soins médicaux. Maintenant cette personne devra aller en Allemagne pour les soins.

 

Ce tragique évènement est apparu comme une conséquence de l’agression de l’OTAN à l’encontre de notre pays et de notre peuple.

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,