Aller à…
RSS Feed

22 octobre 2020

Tripoli accuse des Kadhafistes de financer des attentats terroristes en Libye à partir d’Algérie


Tripoli accuse des Kadhafistes de financer des attentats terroristes en Libye à partir d’Algérie

Dimanche, 19 Août 2012, | Sihem Balhi 

Voila des propos qui n’aideront pas à améliorer les relations entre Alger et Tripoli. Un double attentat à la voiture piégée a fait deux morts et quatre blessés au cœur de Tripoli dimanche 19 août, le jour de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin de ramadan, selon les autorités qui pointent du doigt des partisans de l’ancien régime. Un responsable sécuritaire libyenne accuse les anciens de Khadafi de finance le terrorisme à partir d’Algérie.


Une voiture a explosé près d’une académie militaire sur l’avenue d’Omar al-Mokhtar au centre de Tripoli, faisant deux morts et quatre blessés et la seconde près du ministère de l’Intérieur sans faire de victime, a indiqué à l’AFP, le colonel Mahmoud Al-Chérif, chef de la sécurité de Tripoli.

Les explosions ont été déclenchées à distance par un système de télécommande, selon le colonel Al-Chérif qui a accusé des partisans de l’ancien régime de Kadhafi d’être derrière ces attaques.

Début août, trois hommes soupçonnés de préparer des attentats à la bombe avaient été tués au cours d’un coup de filet lancé par les forces de l’ordre près de Tripoli, selon les autorités.

« Il s’agit de la même cellule dormante dont plusieurs membres n’ont pas pu être arrêtés », a ajouté le colonel Al-Chérif.

Selon lui, c’est le même groupe qui a perpétré l’attentat à la voiture piégée le 3 août au centre de Tripoli et qui avait fait un blessé.

« Les explosifs et la méthode utilisés dans l’attaque sont les mêmes », a-t-il ajouté.

« Ce groupe est financé par des membres de l’ancien régime depuis la Tunisie et l’Algérie », a-t-il encore ajouté.

Dans la foulée de la chute du régime de kadhafi, des dizaines de responsables et de membres de la famille de l’ancien dirigeant libyen, avaient fui la Libye vers des pays voisins. Ils sont accusés par les autorités de vouloir perturber la transition démocratique dans le pays.

• Lire Aïcha Kadhafi, fille du colonel Kadhafi, sous la protection personnelle du président Bouteflika

Officiellement, les seuls membres de l’ex-régime réfugiés en Algérie sont les trois enfants de Kdhafi, Aicha sa fille, Mohamed et Hannibal  ses deux fils ainsi que sa femme.

La fille de Aîcha a été sommée par les autorités algériennes de se taire après des déclarations tapageuses dans lesquelles elle s’en prenait à ceux qui ont destitué son père au pouvoir depuis 1969.

Il s’agit des premiers attentats perpétrés à Tripoli depuis la chute du régime kadhafiste en octobre dernier.

Vers 06H00 locale (4H00 GMT), l’avenue Omar al-Mokhtar où a eu lieu le premier attentat, au coeur de la capitale, était fermée à la circulation, tandis que des points de contrôle ont été installés sur les principales artères de Tripoli où la tension était visible.

Mort de Kadhafi : Aïcha Kadhafi demande à son avocat de saisir la CPI pour une enquête

L’avenue a été rouverte une heure plus tard après que le site de l’attentat ait été nettoyée et le véhicule piégé remorqué. On ne pouvait alors constater que le sol calciné et des débris de verre.

La deuxième voiture, un taxi, avait explosé dans une ruelle à côté du ministère de l’Intérieur et n’a pas fait de victime.

Le vice-ministre de l’Intérieur, Omar al-Khadhraoui, qui s’est rendu sur place a précisé à l’AFP que les services de sécurité disposaient depuis trois jours d’informations sur de possibles attaques.

Nous avions des informations sur de possibles attaques de ce genre depuis trois jours, mais avec le nombre d’armes qui circulent dans le pays, c’est difficile de tout contrôler », a-t-il ajouté, affirmant que d’autres voitures piégées sont recherchées.

Ces violences interviennent quelques jours après la première passation pacifique du pouvoir en Libye entre le Conseil national de transition (CNT) et le Congrès général national (CGN) issu des élections du 7 juillet.

Lire l’article original : Tripoli accuse des Kadhafistes de financer des attentats terroristes en Libye à partir d’Algérie | DNA – Dernières nouvelles d’Algérie

Logo ElWatan
Dimanche 19 août 2012

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,