Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

LES PYROMANES POMPIERS


 

LUC MICHEL
ELAC & ALAC Committees /

LES PYROMANES POMPIERS :

WASHINGTON ET LONDRES « S’ENGAGENT À AIDER LA LIBYE CONFRONTÉE À UNE VAGUE DE VIOLENCES » 

« Washington et Londres s’engagent à aider la Libye confrontée à une vague de violences » écrit sans rire l’AFP ce 25 novembre 2013.  A Londres, le secrétaire d’Etat américain John Kerry et son homologue britannique William Hague ont fait part de leur engagement auprès du Premier ministre libyen Ali Zeidan « pour aider son pays en proie aux violences ».

« Nous avons parlé au Premier ministre des choses que nous pouvons faire ensemble, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et d’autres amis, pour aider la Libye à gagner la stabilité dont elle a besoin » (sic) a déclaré M. Kerry aux côtés de Hague et Zeidan – ex agent de la CIA depuis les Années 80, devenu le premier ministre fantoche de la Libye occupée – après leur entretien à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Londres. Le chef de la diplomatie américaine a reconnu que la Libye avait été secouée par « des troubles importants au cours des dernières semaines » et était confrontée à des « défis économiques et sécuritaires ».

Berceau du coup d’état insurrectionnel qui a renversé la Jamahiriya de Moammar Kadhafi en 2011, l’est de la Libye, fief des islamistes radicaux, et Benghazi sont toujours en proie à l’insécurité ponctuée par des attaques et assassinats qui ont déjà visé plus de 110 personnes.

Hague a également fait part de « l’engagement très fort du Royaume-Uni pour aider le gouvernement et le peuple de Libye » (resic), sans donner de précisions sur la manière dont Londres pourrait épauler ce pays où les USA et l’OTAN ont mené en 2011 une intervention aérienne et armée.

Le Premier ministre fantoche Zeidan a remercié ses deux hôtes pour leur « engagement » et leur « soutien continu au peuple libyen » (sic). Ce Vendredi, les Tripolitains ont manifesté à nouveau pour maintenir la pression sur les milices et pousser ce qui reste d’entre elles à quitter la capitale, un mouvement populaire que le gouvernement pro-occidental tente de mettre à profit pour rétablir la sécurité dans le pays.

 

ELAC Website / PCN-SPO

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,