Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

Archives pour18 novembre 2013

Qui dirige le sionisme chrétien?: Le cousin d’Ehud Barak !

ALTER-INFO Lobbying et conséquences Qui dirige le sionisme chrétien?: Le cousin d’Ehud Barak ! par Maidhc Ó Cathail, The Passionate Attachment 22 octobre 2012 traduit de l’anglais par Djazaïri Maidhc Ó Cathail est un journaliste Irlandais ouvertement engagé en faveur de la Palestine. Tout en contribuant à un certain nombre d’organes de presse, il anime

Un printemps saoudien ?

Un printemps saoudien ? Tarek OSMAN | 16/11/2013 http://www.lorientlejour.com/article/842223/un-printemps-saoudien-.html Au début des années 1970, le roi Fayçal d’Arabie saoudite aurait confié aux principaux membres du clan royal sa crainte qu’en une seule génération, le pays ne soit passé de « la caravane de chameaux au cortège de grosses voitures américaines… et que la génération suivante

La Grande barrière de corail menacée par un conglomérat minier avec l’appui de …la Société Générale !

Lundi 18 novembre 2013 1 18 /11 /Nov /2013 09:18 La Grande barrière de corail menacée par un conglomérat minier avec l’appui de …la Société Générale ! Basta! DESTRUCTION ENVIRONNEMENTALE PAR IVAN DU ROY 14 NOVEMBRE 2013   Un colossal gisement de charbon attire toutes les convoitises. Neuf mines géantes sont en projet en Australie, dans l’Etat du Queensland. Avec voies ferrées et

« Les Libyens vont reprendre le contrôle de leur pays »

  5 novembre, 2013 Ahmed Kadhafi : « Les Libyens vont reprendre le contrôle de leur pays » Photо: EPA Par La Voix de la Russie | Deux ans après le renversement du régime de Mouammar Kadhafi et l’assassinat du leadeur libyen, un gouvernement stable n’a toujours pas réussi à être formé. Des groupes armés, alliés par le

La France et le nucléaire au Moyen-Orient

La France et le nucléaire au Moyen-Orient 15 novembre 2013, 20:28 En voyant l’enthousiasme avec lequel notre ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, entend barrer la route au nucléaire iranien, l’on peut se demander, avec raison, l’intérêt de la France dans un tel jeu diplomatique. Certes, « notre » position – du moins celle de la poignée