Aller à…
RSS Feed

14 octobre 2019

LaCoordinatrice Niger Comité Révolutionnaire International prône le retour de Saif au pouvoir.


___________PROCÈS FRANÇAFRIQUE___________

Intervention du Coordinatrice Général du Comité Révolutionnaire International (CRI)/Niger.
________________________________________________
05/04/2019
Bonsoir la grande base de l UENUNE ,Bonsoir chers invités!

Je suis là aujourd’hui en tan que Coordinatrice Niger Comité Révolutionnaire International qui prône le retour de Saif au pouvoir.

Quand on parle de la francafrique et du FCFA on ne peux pas rater ce procès on devait qu’ être ici avec vous.
L uranium à cette eu des méfaits sur la santé des gens mais,aussi grâce à l uranium ou au problème de l uranium on a aussi perdus des patriotes nationalistes qui sont nos héros qu’ on ne doit pas les oubliés. Et pour commencer je vais parler de Djibo Bakary dont son histoire à été un peu noyé,oui qui à dit non et si ce non avait passé on serait comme la Guinée de Sekou Touré et on auras notre franc Guinéen, franc Nigerien.

Il était contrain à l exile à cause de cela, des gens ont perdus leurs familles dans les combats c est pour ça qu’ à chaque fois que je prends le micro je dis que quant il ya un combat ne laisser jamais quelqu’ un qui est leader aller seul, seul on peux m éliminer, si on va ensemble est ce qu’ on peux tous nous éliminé ?
J aimerais aussi parler de feu Baaré Mainassara qui avait beaucoup d ambition pour ce pays qu’ on ne peux oublier aussi.car la dernière réunion je crois que c est en 1999 qu’ il voulais parler toujours de arevade rehausser le prix de l uranium,la dernière réunion qu’ il a eu en France c était ca , après son retour on l a assassiné.
on va nous demander d apporter des preuves on dira que ceux qui assassine et tu nos président n ont pas de preuves mais, ils vont avec évidence et qu’ à partir s aujourd’hui nous aussi on va constatée avec évidence. donc c était un peu pour parler des deux héros nationalistes Nigeriens qu’ on ne devais pas oublier et on doit aussi redorer notre histoire c est pas celle qu’ on nous sert qu’ on doit prendre.On doit faire des recherches et essayer de ramener la vraie histoire. Tout celui qu’ on nous présente comme dictateur sanguinaire allez faire des recherches sur lui c est celui qui aime son peuple.

je vais pas être très longue sur les exposés j aimerais revenir sur une petite histoire à l époque j étais membre du comité national pour le mémorial Thomas Sankara. on était en déplacement à Ouaga, il y avait une délégation d un autre pays dont je préfère taire le nom qui est venu avec un française je crois,qui est journalistes et qui veut découvrir c est quoi le panafricanisme.Dans le bus qui nous transportaient donc,il y avait des jeunes qui parlaient qui parlaient j ai dit mais arrêtez pourquoi vous donnez vos projets dans la voiture, ils non ca ne fait rien elle est jeune comme nous j ai dis ok attendez je vais lui poser une question. j ai dis une telle si toi tu arrive aujourd’hui au pouvoir qu’est ce que tu vas faire?parce que tu as connu des jeunes ici tu as parlé avec eux,on parle de comment la francafrique traite les pays Africains tout ça la comment tu vas réagir? Tu vas faire la même chose ou bien tu vas essayer d aider les jeunes que tu as connus ici pour que quelque chose bouge?Elle a répondu qu est ce que veux tu que je fasse? Je ne peux être que comme mes aînés , j ai été éduqués pour ça.
C est pour vous dire qu’ à chaque génération, ya une génération est préparer pour vous coloniser. Donc chaque génération doit d être en avance sur la génération de l autre côté.Donc le combat ne se limite pas sur Facebook ,parler et Whatsapp non il sont là entrain de savoir à votre tour ils vont………..
L’image contient peut-être : 8 personnes
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : texte

Plus d’histoires deAFRIQUE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,