Aller à…
RSS Feed

6 mars 2021

Rwanda : le génocide de la France . Un terrorisme sans précédent ….


Jenine Kundi Revoutiona
7 avril, 15:52 ·

5 février 2014 : En ce moment, la France est en train de juger un sous-fifre, Pascal Simbikangwa, au sujet du génocide du Rwanda.

Mais, en réalité, c’est la fRANCE elle-même (fRANCE avec un petit « f » et un grand « RANCE »), qui a commis le génocide du Rwanda (1 000 000 de morts en trois mois, tués lentement à la machette, en tranchant d’abord dans les articulations, là où ça fait mal) en 1994, à l’époque du national socialiste Mitterrand.

Il n’ont qu’à lire le livre de Colette Braekman sur le génocide du Rwanda, ou bien celui de Ronni Brauman qui était le chef de MSF à cette époque ! Photo 1 livre qu’on peut trouver sur Amazon .

« Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important », c’est dans ces termes choisis rapportés par Patrick de Saint-Exupéry dans le Figaro du 12.01.98, que le président français qualifiait un génocide perpétré par des Africains contre d’autres Africains, les Hutu extrémistes du Rwanda contre les Tutsi, avec l’aide, le soutien et l’expertise française, avant, pendant et après le génocide.

Extrait du livre Le dernier Mitterrand, de Georges-Marc Benamou, paru le 27 janvier1997 chez Plon, et qui donne la parole à François Mitterrand :

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

Ce qui s’est passé au Rwanda est en fait une conséquence de cette guerre. Les Hutus parlaient d’ailleurs français et les Tutsi anglais.

La France était derrière les Hutus et les Amerloques derrière les Tutsis. La France a cru qu’avec un bon petit génocide, elle pourrait conserver le Rwanda dans son giron. Voilà le pourquoi de ce génocide, et voilà pourquoi la « communauté internationale » n’est pas intervenue.
L’image contient peut-être : texte
L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
L’image contient peut-être : 22 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air

Plus d’histoires deAFRIQUE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,