Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Libye – Seif al-Islam serait libre : enlèvement ou libération… par qui ? par Allain Jules


 

Libye – Seif al-Islam serait libre : enlèvement ou libération… par qui ?

Publié le4 février 2012

 

Le CNT serait sur les dents. Elle court, elle court, la rumeur. Seif Al-Islam ne serait plus entre les mains des rebelles de Zentan. Mais, aucune nouvelle ne nous permet, aujourd’hui, à ce moment où nous bouclons ce court billet, qu’il est effectivement libre. Toujours est-il que, depuis hier, les renégats de Misrata affrontent ceux de Zentan, à Tripoli.

Il semblerait que, ces combats à l’arme lourde sont simplement le fait que, les deux gangs de malfrats aient envie de faire main basse sur le domicile privé d’un fils Kadhafi, dont la sécurité des lieux n’a pas permis sa violation jusqu’à ce jour. Une autre version parle d’histoire de peripatéticiennes séquestrées. Des renforts venus de Zentan, laissant un vide dans la ville, ont-ils occasionné la libération, l’enlèvement ou bien autre chose de Seif Al-Islam ? Nous n’en savons rien.

En revanche, la CPI, soi-disant redresseur des torts, a rejeté, hier, la demande de Aïcha Kadhafi, pour la défense des intérêts de son frère. Ainsi, se prévaloir de la justice et ne pas permettre que des avocats étrangers puissent défendre Seif, c’est faire preuve de faiblesse et surtout d’incompétence. Les mercenaires de l’OTAN, cachés sous l’appelation CNT ont donc blanc-seing pour tuer à son tour, cet autre fils Kadhafi. Mais où va donc s’arrêter l’horreur ?

Seif Al-Islam

C’est bien la preuve que, les supposés crimes contre l’humanité ou le recrutement des mercenaires par Seif Al-Islam ne sont que du foutage de gueule. le dossier est vide, tellement vide que, il n’y aura jamais procès s’il est entre leurs mains, ils vont simplement l’assassiner. C’est maintenant qu’il faut mesurer la vérité sur la Libye, pas celle que les médias “mainstream” ont vendu aux nigauds qui sont tombés dans les panneaux.

La Libye est désormais un champ de ruines. Le FMI va se pointer, alors qu’auparavant, au temps de la Jamahiriya, cette idée n’effleurait même pas l’esprit des Libyens. Comment peut-on être aussi bête, et s’engager dans une pseudo révolution ? Quand on voit Tripoli d’avant (vidéo), et celui de maintenant, il y de quoi verser des larmes. Inutile donc de montrer les agriculteurs qui ont pris d’assaut, hier, leur ministère de tutelle, les rues sales et désertes, les maisons détruites, les étals vides…tout ça pour atteindre un homme bref, tout est désolation. N’est-ce pas ils ont tué Kadhafi ? Qu’ils dansent maintenant ! 

Ce n’est pas malheureusement vrai que notre frère Saif est bien libéré. Il est toujours dans la ville de Zintan dans un endroit inconnu.
Bien cordialement,

Kh

Une réponse “Libye – Seif al-Islam serait libre : enlèvement ou libération… par qui ? par Allain Jules”

  1. Francenaldo Amorim
    4 février 2012 à 18 h 41 min

    Siaf al Islam, seulement lui pourra unifier les libiens. Une minorité de Libiens, separatistes de Bengazi et Misrata, voulait prendre le pouvoir, ils ont été toujours rivals de la region commandé par Tripoli. Leus rebélion n´avait pas a voir avec économie et bien-être de ces populations. Mais les sionnistes voulait a n´importe quel prix renverser le nacionalisme libien commandé par le socialism de la jamahirya, qui les empechait de voler les richesses libiennes.Le grands cooprporations sionnistes établi aux Etads Unis, Angleterre, France…et d´autres pays européens, ont alors preparé un plan sordide et lache, pour ataquer le peuple libien usant les separatistes. Resultat, Sarkosi et David Camerum, ont pratiquement donner un ultimatum pour kadafi sortir, sinon serait fait par la force. L´ONU traivaille pour les interets sionnistes américans et européns, les restants pays, la majorité sont subordinés a leurs interets économiques. Seulemet peu de pays, comme la Russie, Chine, Venezuela, Cuba, Equador, Nicaragua, peut exiger le respect aux lois internacionaux.
    Le monde est un danger…les sionistes peuvent mener le monde a une troisième guerre mondiale.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,