Aller à…
RSS Feed

23 novembre 2020

Les Etats-Unis réduisent les coûts en utilisant de l’uranium appauvri dans ses guerres


Les Etats-Unis réduisent les coûts en utilisant de l’uranium appauvri dans ses guerres
par Press TV
 
Mondialisation.ca, Le 2 février 2012
Press TV – 2012-02-01

Les Etats-Unis ont utilisé l’uranium apauvri dans les guerres d’Afghanistan et d’Irak parce que ces armes destructrices et mortelles sont bon marché et très abondantes, dit un professeur à Press TV.

“C’est très bon marché et en abondance. L’uranium apauvri est un résidu de l’enrichissement de l’uranium passé un certain pourcentage”, a dit à Press TV le professeur Lawrence Davidson de l’université de West Chester.

Le gouvernement américain a utilisé des armes à l’uranium apauvri sur des humains dans ses deux dernières guerres, au moins 1 000 tonnes durant l’invasion de l’Afghanistan en 2001 et 2 400 tonnes lors de l’invasion de l’Irak en 2003.

Les commissions des droits de l’Homme ont prohibé l’utilisation de l’uranium apauvri sur les humains et ce incluant les conflits militaires, à cause des déformités congénitales et des cancers qu’il provoque.

Davidson a expliqué que ces armes ont certaines qualités qui font que Washington les utilise pour des buts militaires.

“Par exemple, les projectiles que vous pouvez réaliser avec cet uranium apauvri ont une très grande densité et quand vous les tirez d’un canon ou d’une mitrailleuse, ou d’un avion de combat, leur capacité de pénétration est très importante”, a t’il dit.

“Vous pouvez créer le projectile de telle façon qu’il se désintègre lors de sa pénétration et s’enflamme. Donc, disons qu’il pénètre un véhicule blindé, il va mettre le feu à tout l’intérieur du véhicule”, dit Davidson.

“Ceci crée un résidu poussiéreux très volatile. Ce résidu peut facilement se mélanger à l’air ambiant et peut aussi rester sur place pendant un très long moment. Quand il est remué, il s’envole et on peut l’inhaler, l’ingérer. Le résultat classique si vous en avez assez inhalé / ingéré est un mauvais fonctionnement rénal qui devient fatal.” A noté le professeur.

Texte original en anglais (avec interview -vidéo- du Dr. Lawrence Davidson) http://www.presstv.ir/detail/224306.html

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Articles de Press TV publiés par Mondialisation.ca

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,