Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

La tribu ZINTAN* libère 200 femmes capturées par les milices de Misrata.


Ojos para la paz : La tribu ZINTAN* libère 200 femmes capturées par les milices de Misrata.
Nier soir, peu après 22 heures, les milices vertes de Zintan sont arrivées à accéder à une maison de Tripoli qui était sous surveillance depuis quelques temps, car y entraient beaucoup de ‘rebelles’ tout au long de la journée. Les milices vertes de Zintan ont trouvé là 200 très jeunes femmes désespérées qui avaient été capturées et avaient été systématiquement violées par les milices appelées ‘rebelles ‘. Des témoins présents au moment de la libération parlent du désespoir et de la souffrance qui se voyaient sur le visage de ces pauvres jeunes. Selon ce qu’elles ont déclaré, ces très jeunes filles Libyennes ont été enlevées voici déjà deux mois et ont été violées systématiquement.

Elles ont été enlevées par les milices de Misrata.

Ce nouveau scandale touchant les agresseurs de la Libye rend à nouveau manifeste une agression consentie par les milices de Misrata, ainsi que par les groupes armés de Tripoli et les groupes armés de Al Qaeda, entre autres. Ces groupes ont laissé des montagnes de vidéos, preuves et témoignages de leurs abus et violations des droits de l’homme, cependant il est très étonnant que Human Right Watch (HRW) accuse sur son site web la seule milice qui est libyenne.

Non, les Libyens ne torturent personne et encore moins les Libyens eux-mêmes, comme ont peut le voir dans les médias. Cela a été plus que démontré publiquement et voilà qu’ils nous accusent de la même chose en portant leurs accusations là où il n’y a aucune preuve et en faisant silence sur les preuves réelles et les témoignages qui sont en ce moment à la portée du monde entier.

Une fois de plus, nous allons être témoins qu’un scandale de cette amplitude ne sera pas publié par les médias et ce sera comme s’il n’avait jamais existé.

Hier, il y a eu une grande manifestation à Tripoli contre le CNT. Les groupes armés de Abdel Hakim Belhadj – Al Qaeda ont tiré et tué une jeune fille et blessé un jeune.

Il y a quatre soirs, 5 très jeunes filles ont disparu et personne ne sait où elles sont.

Source : http://www.ojosparalapaz.org/2012/02/zintan-libera-200-mujer…

* Celle-là même qui a refusé de livrer Saif al Islam Kadhafi à la Cour Pénale Internationale (CPI) et, bien que ne faisant pas partie de la Résistance Verte, semble le protéger sans quoi il serait déjà mort, comme beaucoup d’autres membres de sa famille assassinés sauvagement.

URL de cet article 15758

5 février 2012

http://www.legrandsoir.info/libye-viols-de-200-femmes-par-les-rebelles.html


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,