Aller à…
RSS Feed

12 avril 2021

France : Souveraineté nationale de Dr Benjelloun


Souveraineté nationale.

En Yougoslavie, en Irak en 1991, en Afghanistan et récemment en Libye, la France s’est impliquée dans des guerres qui n’engageaient en aucun cas sa sécurité. Elle n’en a retiré aucun bénéfice. Elle a  obéi à une puissance étrangère devenue hégémonique, et a renoncé à sa souveraineté en matière de politique étrangère. Bientôt, ce sera la Syrie puis l’Iran.

Le citoyen français est dépossédé de son droit démocratique puisque ses représentants ne sont pas consultés au préalable. Il se trouve lésé au nom d’un devoir d’ingérence humanitaire, doctrine élaborée pour déguiser les nouvelles guerres coloniales menées au profit de pays alliés lui enjoignant d’obéir à leur agenda de conquête. Les interventions militaires françaises dans des guerres de destruction et d’occupation le mettent en péril car elles l’exposent à des rétorsions imprévisibles de la part des entités ou pays agressés.

Elles se feront de plus en plus fréquentes depuis l’intégration de la France au commandement militaire de l’OTAN.

Elles sont très coûteuses, elles privent le pays de ressources qui devraient être allouées à améliorer l’état des finances de l’État

La France enfreint tous les traités de paix et les conventions de Genève qu’elle a signés au sortir de la seconde guerre mondiale. Elle participe à la folie de quelques idéologues bellicistes qui mettent le monde en péril.

Pour rester elle-même, elle se doit d’exiger de ses partenaires le respect des souverainetés des peuples et celui de leur droit à vivre en paix et dans la dignité pour édifier un monde de paix.

0 0 voter
Évaluation de l'article
Partager

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments

Plus d’histoires deLibye