Aller à…
RSS Feed

30 novembre 2020

BHL : De la guerre en Libye … à sa fidélité à Israël


De la guerre en Libye … à sa fidélité à Israël
Bernard-Henri Lévy tient la plume à Benjamin Netahyahou
par Silvia Cattori
Invité le 2 décembre 2011 à l’émission d’Eric Zemmour et Eric Naulleau sur Paris Première, Bernard-Henri Lévy a tenté de se justifier, face aux journalistes qui l’interrogaient, sur son rôle peu louable dans la guerre en Libye et sa rédaction de communiqués officiels avec le premier ministre Benjamin Netahyahou à Tel Aviv, comme cela s’est passé au terme de la visite en Israël du ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé.
22 janvier 2012 | Thèmes (S.Cattori) : Lobbies pro-israéliens Manipulation de l’opinion, Mensonges d’Etat Libye
Les vidéos de l’émission que nous avions mises en ligne – où l’on voyait Bernard-Henri Lévy (BHL) défendant les intérêts stratégiques et militaires de l’État qui pratique l’épuration ethnique et l’apartheid contre un peuple dont il a volé la terre, ont disparu. Elles ont été retirées des poscast sur le site de M6.
BHL y était interpellé par les journalistes sur son rôle dans la guerre en Libye et sur l’imposture par laquelle commence son livre sur les prétendus bombardements sur Tripoli devant incriminer Kadhafi … bombardements qui ont été démentis par l’ambassadeur de France qui s’y trouvait.
Pressé de questions sur le fait d’avoir rédigé un communiqué de presse avec le premier ministre Benjamin Netahyahou, BHL considérait cela comme tout à fait normal.
On savait depuis longtemps que BHL est un agent d’influence qui défend les intérêts d’Israël, avant ceux de son pays, la France. Mais il restait encore à découvrir que BHL tenait la plume au Premier ministre israélien !
Lors de la première Convention nationale organisée par le Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF), au sujet de son engagement en Libye il avait déclaré : « C’est en tant que juif que j’ai participé à cette aventure politique. (…) J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël. Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été juif ». [1]
Après avoir jeté la Libye et son peuple dans l’horreur et l’insécurité de « sa guerre » personnelle – la torture s’y étant depuis généralisée – et être apparu de manière trop voyante, comme étant au service des intérêts idéologiques d’Israël, BHL est devenu très discret sur la Syrie…il a perdu toute crédibilité.
Silvia Cattori
Sur le système par lequel BHL concentre entre ses mains de nombreux pouvoirs médiatiques, voir :
« Le système Bernard-Henri Lévy décortiqué par Jade Lindgaard – Le faux philosophe à la pensée nulle qui met le monde à feu et à sang », 28 octobre 2011.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,