Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Heurts meurtriers entre tribus dans le Sud libyen par Al Oufok


 

 

Est-ce cela la nouvelle démocratie que le CNT/OTAN a promis aux Libyens

Au secours Kadhafi !!!  Reviens !!!

Ginette

Site du Mouvement démocratique arabe

« Résister à l’occupation, c’est vivre libre »

الأفق

 

Demande d’inscription à notre liste de diffusion 

 « Assawra »

à l’adresse:

[email protected]

 

Heurts meurtriers entre tribus dans le Sud libyen

mardi 28 février 2012, par La Rédaction

Les combats qui opposent depuis deux semaines des tribus du sud-est désertique de la Libye ont fait plus de cent morts et des milliers de déplacés, ont indiqué les Nations unies, lundi 27 février au soir, ajoutant que la région était encore sous tension en dépit d’une trêve. « Plus de cent personnes ont été tuées dans ces combats et la moitié de la population de Koufra s’est réfugiée ailleurs », ont affirmé des agences de l’ONU dans un communiqué commun publié après une mission d’évaluation sur le terrain.
Ce bilan correspond à celui communiqué il y a une semaine à l’AFP par des sources tribales au sein des Toubou et des Zouwaya qui s’affrontent depuis le 12 février. Des unités de l’armée sont entrées vendredi à Koufra pour sécuriser la ville et ont obtenu la mise en place d’une trêve. En dépit de cet arrêt des hostilités, les Nations unies soulignent que « la situation reste tendue à Koufra », où deux cents migrants étrangers attendent de pouvoir quitter la zone.
Koufra, une ville de 40 000 habitants située dans le sud-est de la Libye, frontalier du Tchad, du Soudan et de l’Egypte, est un point de passage stratégique de contrebandiers du désert.

(28 février 2012 – Avec les agences de presse)


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,