Aller à…
RSS Feed

30 octobre 2020

Les dernières nouvelles du front au pays des violeurs et des assassins


 

Libye – Les dernières nouvelles du front au pays des violeurs et des assassins

Publié le11 mai 2012 par Allain Jules

 

Nous vous parlions de la loi scélérate anti-Kadhafi édictée par le CNT, ces victorieux par procuration de la pseudo révolution libyenne. Plus que jamais orphelin de Sarkozy, la navigation à vue se précise. Une autre loi a été promulguée, accordant l’immunité à tous ceux qui ont commis des crimes (odieux) contre les Libyens depuis le début de la guerre et au-delà. Que stipule cette loi ? Elle indique que « 

Ainsi, le nouveau pouvoir qui se préserve, sauve semble-t-il les responsables de torture et des massacres qui se poursuivent. Il faut aussi noter les pillages ou encore le nettoyage ethnique. Elle fait donc suite à la loi anti-Kadhafi évoquée plus haut qui proscrit «la glorification de Mouammar Kadhafi, de son régime, de ses idées ou de ses fils” sinon, vous êtes passible d’une peine de prison. Qui dit pro-Kadhafi ou prisonnier en Libye implique une mort certaine…

Face à ce désordre et la preuve encore plus forte que ces gens sont obligés de faire n’importe quoi, simplement pour qu’on parle d’eux, la résistance verte refait parler d’elle. C’est ainsi qu’aujourd’hui, il y a eu une attaque spectaculaire de la prison de Selae Tamwiniya située dans la ville de Zawiya. Plusieurs détenus se revendiquant de la Grande Jamahiriya arabe libyenne et socialiste de la tribu de Warchfana ont été libérés et ils ont été placés en lieu sûr…

Des violents affrontements ont eu lieu  entre les jeunes de la ville de Gadames et des milices Touareg. De nombreuses morts sont signalées mais, nous ne pouvons, pour l’instant, confirmer cette information. Toujours est-il que, des armes lourdes ont été utilisées. Les Touareg semblent contrôler la situation.

A Bani Walid, malgré leur forcing, le CNT n’a jamais repris la ville. Il y a eu quelques escarmouches, entre les renégats et des jeunes de la ville qui les ont repoussés. mais, un jeune de la ville a été tué…


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,