Aller à…
RSS Feed

23 novembre 2020

Libye : naissance d’un mouvement pour la restauration de la Libye (MPNL).


Enfin, une bonne nouvelle. Nous devons soutenir toutes les organisations, mouvements ou regroupements qui veulent restaurer la souveraineté de la Libye  sans ingérence étrangère

ginette

Libye : naissance d’un mouvement pour la restauration de la Libye (MPNL).

Publié le22 mai 2012 par Allain Jules

 

TRIPOLI – Un mouvement de résistance mais pacifique est né. Il s’agit du Mouvement populaire national libyen ( en arabe :  الحركة الوطنية الشعبية الليبية et en abrégé MPNL). C’est un  mouvement politique  créé par d’anciens  patriotes de la Grande Jamahiriya arabe libyenne et socialiste. Son secrétaire général  est  le major-général  Al-Hamidi Khuwaildi , un ancien membre de la  Conseil de commandement révolutionnaire libyen .

Dès l’annonce de la création du mouvement, le CNT s’est insurgé. Mais, les responsables du mouvement ont annoncé  qu’ils ne procéderont pas par la lutte armée mais en usant exclusivement de manière pacifiques pour atteindre leurs objectifs. Ils ont condamné la répression qui continue, les meurtres, la torture et des déplacements forcés des populations, qui, pour eux, conduira à plus de violence et de haine. Mais, ils ont averti: si le CNT nous cherche, nous n’hésiteront pas  à engager le djihad et la lutte armée pour la défense de la Libye et de ses citoyens. 

Le MPNL dont le logo a une colombe, a déclaré dans son programme ceci:

  • Maintenir l’ intégrité territoriale  de la Libye, rétablir la sécurité de ses frontières et celle de ses habitants.
  • Travailler sur la libération de tous les prisonniers sans exception, y compris  Saif al-Islam Kadhafi  
  • Le traitement et l’indemnisation de toutes les victimes de la guerre, sans exception.
  • Créer les conditions nécessaires pour le retour des personnes déplacées de force, des villes et des villages.
  • Construire  un vrai pouvoir législatif ,  exécutif  et  judiciaire pour  des institutions forte de l’Etat libyen, sur une base pacifique,  démocratique,  fondée sur  la citoyenneté , sans discrimination ethnique  ni  sectarisme  ni régionale.
  • Restauration de la souveraineté libyenne, en mettant fin à l’ingérence étrangère et établir un mécanisme d’indépendance  de la politique étrangère .
  • Rejetant les politiques d’exclusion et de marginalisation, qui différencient entre les composantes du peuple libyen.
  • Dissolution des milices armées, d’aider les anciens membres de retourner à leurs emplois précédents.
  • Lancement d’un processus de reconstruction de biens publics et privés détruits pendant la guerre, sans discrimination.
  • Enquêter sur  les crimes de guerre  et  crimes contre l’humanité commis pendant la guerre, en formant des tribunaux dont les normes seront internationales
  • Assurer la pleine participation des citoyens libyens, dans l’exercice de leur droit et la prise de décision politique, de choix de ses dirigeants, dans un système politique démocratique, en vertu d’une Constitution approuvée par le peuple libyen, sans aucune tutelle.
  • Le  Saint Coran  et la  Sunna  seront les références de la législation mais, en refusant l’extrémisme et le fanatisme.
  • Exhortez les organisations internationales et régionales,  dont l’OTAN  et les pays membres qui l’ont soutenu dans l’agression contre la Libye, de prendre la pleine responsabilité dans la situation qui y prévaut maintenant. Il y a eu violation dans la décision du  Conseil de sécurité.

Nous leur souhaitons bonne chance !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,