Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Libye-Tunise : pourquoi Tunis veut livrer Baghdadi Ali al-Mahmoudi ?


Si le président Tunisien, Moncef Marzouki livre Baghdadi  Ali al-Mahmoudi l’ancien Premier ministre de Kadhafi à ce CNT qui n’ a aucune légitimité et qui porte la responsabilité de la déstabilisation de la Libye en ayant livré son pays aux colonisateurs… c’est qu’il n’a rien compris à une politique d’indépendance de l’Afrique et que ses années d’exil en France ne lui ont rien appris. Nous l’avions soutenu alors qu’il a trahi les anti-colonialistes en applaudissant la mort du Guide libyen . Nous avons été bien déçu par ses positions anti-Jamahiriya.  J’espère qu’il n’aggravera pas son cas en livrant l’ex Premier Ministre dans un pays dont les actuels dirigeants massacrent tous ceux qui ne pensent pas comme eux . Baghdadi Ali y risque sa vie

Ginette

Libye-Tunise : pourquoi Tunis veut livrer Baghdadi Ali al-Mahmoudi ?

Publié le25 mai 2012 par Allain Jules

 

Baghdadi Ali al-MahmoudiBaghdadi Ali al-Mahmoudi

Désargenté, le CNT est prêt à tout pour avoir des liquidités. Où sont donc leurs protecteurs, de Sarkozy à Botul, en passant par Barack Obama ? Le premier a pris sa retraite anticipée. Le second va se faire des couilles en or, avec la vente de son faux film sur la fausse révolution libyenne, racheté par les Américains. Le dernier, fils d’Afrique et bourreau des Africains est en passe de faire un second mandat. Je souhaite qu’il soit battu par le mormon Mitt Romney, candidat républicain.

Médiapart rapporte ce soir que:

Le chef des services secrets libyens, accompagné d’un leader islamiste tunisien, a fait « pression » début mai sur l’ancien premier ministre de Kadhafi, incarcéré à Tunis, pour qu’il livre les secrets bancaires de l’ancien régime, dénonce son avocat parisien. Baghdadi Ali al-Mahmoudi, qui a affirmé avoir supervisé les financements occultes de Sarkozy par Kadhafi, est sous la menace d’une extradition vers Tripoli. Son sort est entre les mains du président tunisien Moncef Marzouki.

C’est dit.

Alors que Baghdadi Ali al-Mahmoudi, l’ancien premier ministre libyen, avait confirmé jeudi 3 mai au site Internet Mediapart que l’ex président de la République avait bien reçu 50 millions d’euros à l’époque où il était candidat en 2007, tout s’accélère. On ne veut plus que Baghdadi Ali al-Mahmoudi s’exprime.

En définitive, si le président Moncef Marzouki livre cet homme, c’est une honte, une violation des droits de l’homme. Faut-il rappeler ici que lui même a vécu en exil, en France ? Mais, incarcérer un homme dont on sait qu’il est en danger, c’est la pire des choses. La Tunisie l’a fait, elle qui réclamait la liberté sous Ben Ali prive un homme de liberté et peut l’envoyer dans un coupe gorge en Libye…Alors, comme nous posions déjà la question: la Tunisie va-t-elle coucher devant le CNT ?

Vous avez dit “printemps arabe” ? C’est du pipi de chat !


Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,