Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Avocats et Pacifistes mobilisés à Tunis pour refuser la « livraison » du Dr Al-Baghdady par les Pacifistes de Tunis


Un grand merci à nos amis tunisiens pour leur mobilisation contre l’expulsion du Dr Al Baghdadi dans une Libye sous occupation terroriste.

Ginette

 

Avocats et Pacifistes mobilisés à Tunis pour refuser la « livraison » du Dr Al-Baghdady (premier ministre légal de la Grande Jamahiriya Libyenne) aux mercenaires du CNT/OTAN

Samedi 26 mai 2012
4 fichier(s) (193 ko) | Télécharger tout
[CI-JOINT: PHOTOS ATTACHEES avec la Lettre des Lybiens Exilés en Tunisie]
Avocats et Pacifistes mobilisés à Tunis pour refuser la « livraison » du Dr Al-Baghdady (premier ministre légal de la Grande Jamahiriya Libyenne) aux mercenaires du CNT/OTAN

 

Le camp anti-impérialiste et la communauté des juristes se mobilisent en Tunisie après l’annonce de la décision soudaine du gouvernement de livrer le Dr Al-Mahmoody Al-Baghdady, Secrétaire Général du Congrès Général du Peuple de la Grande Jamahiriya Libyenne, autrement dit son premier ministre légal, aux mercenaires du CNT/OTAN occupant actuellement le pays.

Selon ses avocats (notamment le Me Bechir Essid et Me Baccar), le Dr Al-Baghdady est détenu en Tunisie (prison d’El-Mornaguia à l’ouest de la capitale) sans raison valable. Ils l’ont encore rappelé récemment lors de deux réunions internationales en défense des familles de victimes des bandes armées du CNT/OTAN [références1 et 2].

Les Pacifistes de Tunis ont eu le plaisir de se retrouver avec d’autres activistes anti-impérialistes, vendredi 26 mai 2012 sur la place du Gouvernement (Qasba) pour exprimer leur refus total et leur plus profonde indignation. Sur le terrain, ils ont eu, par contre, le déplaisir  de trouver là des « Salafistes » scandant des slogans invitant à l’armement des mercenaires de l’équivalent syrien du CNT/OTAN libyen. Il apparut très vite que leurs drapeaux verts excitaient les porteurs de drapeaux noirs et blancs de la Réaction arabe la plus sordide au service de l’impérialisme le plus arrogant, meurtrier et totalitaire.

Par la suite, les mêmes activistes se rendirent à l’hôtel El-Mechtel (Golden Tulip) où avait lieu une conférence célébrant les travaux, depuis la ««révolution»» du 14 janvier 2011, de la Ligue Tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme (LTDH). Parmi les invités «  de marque », se trouvait au premier rang un certain Bertrand Delanoë… Etait attendu à la tribune Moncef Marzouki lui-même. En effet, le président de la république dirigea en son temps la LTDH [réf. 3 et 4].

Une femme de notre groupe (Mabrouka) a alors créé la surprise générale en se rendant à la tribune, en s’approchant du président de la république et en brandissant une pancarte sur laquelle l’auditoire pouvait lire : « Non à la livraison du Dr Al-Baghdady! ». Marzouki, pris de panique, la repoussa impulsivement. Mais, comme il y a quelques mois lors de la Conférence Internationale des Ennemis de la Syrie organisée sur le sol tunisien [réf. 5] –où les protestataires pacifistes avaient réussi à imposer leur point de vue en dépit de la censure et des coups de la police-, les nombreux invités (dont la crème politique tunisienne) ne parlaient plus entre eux que de cet incident… Qui était donc cette mystérieuse et énigmatique femme ?

Les militants non défaitistes étaient également venus pour distribuer (autre surprise…) une Lettre des exilés libyens en Tunisie [réf.6]. Dans ce document, ces derniers implorent le gouvernement de ne pas livrer le Dr Al-Baghdady au « gouvernement » illégitime actuellement en place en Libye.

A la sortie de l’hôtel, le président de la LTDH, le Dr Ben Moussa, nous a confirmé qu’en tout état de cause, une commission indépendante de juristes tunisiens devrait préalablement se rendre en Libye afin d’évaluer la « faisabilité » d’un procès selon les normes éthiques en vigueur équitable garantissant la sécurité du Dr Al-Baghdady et de son entourage.

Selon un avocat tunisien, la décision de livrer le Dr Al-Baghdady relèverait, non pas d’une demande du « gouvernement » du CNT/OTAN, actuellement affairé par la  préparation de la mascarade d’« élections » « démocratiques » sur le territoire de la Grande Jamahiriya Libyenne [réf. 7 et 8], mais d’une négociation « sous la table » entre Ennahda, le parti « islamiste » au pouvoir en Tunisie, et son équivalent en Libye.

 

SOURCES

[1]  Tunis: International Lawyers Announce Commission for Defense of Oppressed Libyans & Exiles, Send Communique to UN Secretary-General. 22 May  2012

http://www.mathaba.net/news/?x=630449

[2]  تونس تحتضن ندوتين دوليتين من أجل الدفاع عن الليبيين المضطهدين بالداخل والمهجرين .22 May 2012

http://www.mathaba.net/news/?x=630448

[3] Libye – Le communiqué de la ligue Tunisienne pour la défense des droits de l’homme contre l’extradition du premier ministre Lybien Al-Baghdadi. Publié par Algeria ISP pour Les Pacifistes de Tunis, le 10 nov 2011.

http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201111-A7002/libye-communique-ligue-tunisienne-pour-defense-des-droits-homme-contre-extradition-premier-ministre-lybien-baghadi.html

[4] Ousama Barka, le Pacifiste de Tunis qui a sauvé la vie à Moncef MARZOUKI (président de la Tunisie), interpelle ce dernier au sujet de son soutien aux contre-révolutionnaires de Libye et Syrie. 2 mars 2012

http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-syrie/201203-A9027/ousama-barka-pacifiste-tunis-qui-sauve-vie-moncef-marzouki-president-tunisie-interpelle-dernier-sujet-son-soutien.html

خاص توب نيوز الشاب أسامة بركة الذي أنقذ حياة المرزوقي يروي تفاصيل ذلك ويلوم المرزوقي
على موقفه من سوريا الوقفة الاحتجاجية لنصرة سوريا تونس

http://www.youtube.com/watch?v=_Lpu0zvXT8g

[5] Une Pacifiste de Tunis montre aux Syriens comment s’y prendre avec les Rats (Journée de solidarité avec la Syrie. Tunis, 19 fév. 2012). Les Pacifistes de Tunis, 20 fév 2012

http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-syrie/201202-A8811/une-pacifiste-tunis-montre-aux-syriens-comment-prendre-avec-les-rats-journee-solidarite-avec-syrie-tunis-fev-2012.html

[6] Conférence de Tunis, 10 Mars 2012 : « Les Libyens sous l’autorité des milices et bandes armées ». Communiqué final du Comité International des Juristes Pour la Défense des Libyens Opprimés et Exilés. 13 mars 2012

http://stcom.net/news/?p=8254

(arabe) البيان الختامي لأعمال اللجنة الحقوقية للدفاع عن الليبيين المضطهدين بالداخل والمهجرين 20 mars 2012

http://www.mathaba.net/news/arab.shtml?x=630073

[7] Gaddafi, un anarchiste vraiment libertaire. Les Pacifistes de Tunis, 23 fév. 2012

www.lavoixdelalibye.com/?p=3828

[8] La démocratie directe, secret de l`efficacité de la résistance des peuples à l’impérialisme. Les Pacifistes de Tunis, 30 avril 2012

http://mathaba.net/news/?x=630325

http://www.albared.org/node/471 (English)

 

 

_______________

Les Pacifistes de Tunis

http://bit.ly/yd15JY

 

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,